Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

L'AFD a désormais "une vision optimiste" de la Polynésie française



Thierry Paulais, le directeur de l'agence de Papeete présente le cadre d'intervention de l'AFD en Polynésie française piur les années 2015-2019.
Thierry Paulais, le directeur de l'agence de Papeete présente le cadre d'intervention de l'AFD en Polynésie française piur les années 2015-2019.
PAPEETE, le 6 décembre 2015. L'Agence française de développement (AFD) a dévoilé son cadre d'intervention stratégique sur le territoire jusqu'en 2019 et confirme un regain de confiance grâce "à la stabilité politique retrouvée" après des années 2009-2014 en dents de scie.

Il a fallu un an de bilan des actions menées les années précédentes et de réflexion pour que l'AFD élabore son nouveau cadre d'intervention en Polynésie française 2015-2019. De fait, il s'agit plutôt de continuer ce que l'Agence française de développement a déjà initié au cours des dernières années mais de consolider ces actions, de les accentuer parfois aussi bien dans le domaine public en direction du Pays et des communes, que dans le secteur privé avec les garanties d'emprunts pour les TPE et PME via la Sogefom.

Mais ces actions de soutien financier, logistique ou de stratégie, l'AFD compte désormais les mener de manière plus durable en Polynésie française que précédemment. Entre 2009 et 2014, "en raison de la grande instabilité politique, l'AFD a fait des 'stop and go'. Difficile dans ces cas-là d'avoir une action continue" commente Thierry Paulais, directeur de l'agence de Papeete de l'AFD. Cela se traduit visiblement dans les autorisations d'engagement "en dents de scie" effectuées par l'agence en Polynésie française durant ces années.

En fin d'année 2014, changement d'ambiance : l'AFD signait un accord-cadre de partenariat avec le Pays visant l'appui au développement de politiques sectorielles. L'horizon politique et économique de la Polynésie s'est donc enfin dégagé. Et ça se traduit nécessairement dans l'enveloppe globale que l'AFD, qui est un organisme financier, a accordé au territoire aussi bien vers le secteur public que privé : près de 10 milliards de Fcfp en 2014, mais le double avec 20 milliards en 2015. Du jamais vu jusqu'à présent.

UNE RELATION DE CONFIANCE

Le climat est donc désormais tout autre entre le Pays et cet établissement public français au statut d'institution financière. "L'année 2015 est une bonne année, nous sommes vraiment dans une relation de confiance avec le Pays qui a fait de gros efforts d'amélioration de ses finances. On voit des perspectives de développement positives. La stabilité politique retrouvée se traduit pour les investisseurs par un regain de confiance. On a une vision optimiste des années à venir" indique encore Thierry Paulais.

L'AFD est ainsi très confiante sur le devenir du projet de Swac (sea water air conditionning) de l'hôpital du Taaone. Ce projet est pourtant très en retard –le financement était prêt dès la fin de l'année 2012- et un second appel d'offres vient d'être, de nouveau, déclaré infructueux. "Ce projet va être relancé, c'est certain, car c'est un équipement innovant mais fiable sur lequel le taux de retour sur investissement est de cinq ans à peine". Même chose pour l'économie bleue : pêche et aquaculture offrent des potentiels de développement où "il y a beaucoup à faire". L'AFD financera d'ailleurs très prochainement une étude sur le développement stratégique de la filière pêche en Polynésie en partenariat avec le Pays.

En clair, l'agence ne travaille pas "forcément sur les grands projets d'investissements qui font rêver le territoire et dont on attend souvent la solution miracle en provenance de gros investisseurs de l'étranger. Nous, nous faisons des actions plus petites mais qui créent des emplois durables et une croissance endogène" conclut Thierry Paulais. Le secteur du logement où la demande est forte depuis plusieurs années paraît ainsi un axe de travail à privilégier.

Pour lire le document complet sur la stratégie d'intervention de l'AFD en Polynésie française, CLIQUER ICI

Trois axes majeurs

La stratégie d'intervention de l'AFD en Polynésie française qui vient d'être validée pour la Polynésie française en trois finalités principales :
- Lutte contre les inégalités économiques et sociales
- Émergence d'un nouveau modèle de développement polynésien
- Préservation du patrimoine naturel et culturel
Ces grands axes sont ensuite déclinés en cinq objectifs et en activités : il s'agit notamment de poursuivre l'appui aux communes dans l'exercice de leurs compétences ; appuyer le Pays et ses satellites dans la mise en place de projets publics structurants ; favoriser la création d'entreprises et renforcer leur compétitivité ; stimuler l'innovation entrepreneuriale et les filières à forte valeur ajoutée ; développer les activités de substitution aux importations.

Communes : le retour des financements

Entre 2009 et 2014, l'AFD s'était progressivement désolidarisée du soutien aux communes "du fait essentiellement de la situation préoccupante de la Collectivité et de ses conséquences sur la capacité de versement du Fonds intercommunal de péréquation (FIP) aux communes, le financement du secteur communal a été suspendu" fait état le bilan des activités passées. Cette mauvaise passe étant terminée, l'AFD est de nouveau un partenaire financier pour les communes polynésiennes via des prêts bonifiés dont les taux sont désormais très bas entre 0,6 et 1% maximum et à très long terme. "Pour les communes bien gérées, elles sont dans une excellente configuration pour investir, c'est une aubaine" indique Thierry Paulais, directeur de l'AFD en Polynésie qui note cependant que certaines communes bien portantes rechignent pourtant à recourir à l'emprunt pour leurs investissements, sans doute par manque d'habitude ou par méfiance vis-à-vis de ces montages financiers.

Rédigé par Mireille Loubet le Dimanche 6 Décembre 2015 à 14:14 | Lu 1180 fois






Dans la même rubrique :
< >

Samedi 9 Décembre 2017 - 19:41 French blue contre-attaque et casse les prix

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance