Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Kimberly Faaruia, major de l’ECT et future entrepreneur !



Kimberly Faaruia est une bosseuse qui ne compte pas ses heures tellement elle est curieuse d’apprendre et de découvrir.
Kimberly Faaruia est une bosseuse qui ne compte pas ses heures tellement elle est curieuse d’apprendre et de découvrir.
PAPEETE, le 25 septembre 2017 - Major de l’ECT de la promo Tahiti Infos, la jeune femme de 21 ans vient d’intégrer la Kedge Business School à Bordeaux pour continuer ses études dans le commerce. Son objectif : revenir sur le fenua et monter sa propre entreprise.

Elle fourmille d’idées et d’envies ! Kimberly Faaruia est une bosseuse qui ne compte pas ses heures tellement elle est curieuse d’apprendre et de découvrir. Après un bac S, elle a intégré l’École de commerce de Tahiti avec l’envie de travailler dans ce secteur. Les matières scientifiques lui plaisaient mais, trop rigides à son goût, elle leur préfère le commerce. "C’est un domaine d’activités qui bouge énormément, rempli d’innovation, de curiosité, de créativité, il faut savoir se remettre en question… ", résume la jeune femme. Un choix qui lui a réussi car elle est sortie major de sa promotion. Les trois années à l’ECT ont été riches d’expériences et de connaissances. En première année, elle fait un stage de deux mois en Australie, sur la Gold Coast dans une petite entreprise ; la deuxième année, elle travaille pendant trois mois dans une entreprise de communication et d’événementiel à Tahiti ; la dernière année, elle part en Espagne, à Barcelone, où elle travaille plusieurs mois dans une agence immobilière. "L’ECT m’a conforté dans la voie que j’avais choisie. Les expériences professionnelles m’ont permis de savoir que le commerce me plaisait vraiment. J’ai choisi des petites structures pour mes stages pour être confrontée au quotidien et aux difficultés des petites entreprises. J’ai pu toucher à plusieurs domaines, travailler sur des postes différents, j’ai beaucoup appris." A l’école, elle travaille son organisation, sa prise de notes et développe son esprit de synthèse. Après son bac, elle ne se voyait pas partir seule en France, l’ECT lui permet de rester encore quelques années sur le fenua et d’avoir des expériences à l’international.

curiosité insatiable

Aujourd’hui, elle est à Bordeaux. Elle a réussi de nombreux concours et a choisi d’intégrer la Kedge Business School. " On peut adapter son parcours, choisir des modules… " Avec sa curiosité insatiable, il est difficile pour elle de choisir et de renoncer à certaines options et la souplesse de l’école lui convenait. La Kedge Business School propose un master en deux ans ou en trois ans avec une année de césure à l’étranger. Une option qui intéresse Kimberly dont la vie a toujours été remplie de voyages. " Nous allions plutôt dans les petits villages que sur les sites touristiques avec mes parents. Cela nous permettait d’être immergés et de mieux comprendre les cultures étrangères. Les voyages m’ont beaucoup apporté, ne serait-ce que pour me rendre compte de ma chance. Et puis cela donne des idées de business, des méthodologies de travail. " La jeune femme est bien décidée à monter sa propre entreprise. Un projet qu’elle sait compliqué car les idées ne suffisent pas, il faut avoir les capacités financières pour se lancer, mais qu’elle compte réussir. " Je vais prendre mon temps et acquérir d’abord de l’expérience. Entreprendre est l’avenir pour elle : " Entreprendre c’est aussi faire avancer son pays. Les jeunes ont de nouvelles idées, de nouvelles manières de voir les choses, de consommer, d’apprendre… Il y a tellement de choses à faire en Polynésie ! " En rigolant, elle avoue avoir déjà " plein d’idées " ! "Je n’arrive pas à m’arrêter, je suis très curieuse. " En tout cas pas question de vendre pour vendre, elle veut donner un sens à son futur business. " C’est important de monter une structure qui rapporte mais qui est aussi en phase avec ses propres valeurs et principes. "

L’ECT : seule école de commerce du Pays

L’Ecole de commerce de Tahiti est la seule structure qui offre une formation professionnalisante dans le secteur du commerce en Polynésie. Créée en 2010, elle permet aux jeunes bacheliers qui ne souhaitent pas quitter leur fenua tout de suite de continuer leurs études dans le commerce, en restant à Tahiti. Pendant les trois années du cursus, 12 mois de stage en entreprise sont obligatoires. Le premier doit se faire à l’étranger. Les élèves acquièrent donc une langue étrangère et une expérience professionnelle. Etudes de cas, simulations, Business Game, initiatives individuelles des élèves, etc, la pédagogie se veut innovante avec des projets concrets que les élèves doivent mener, en relation avec les entreprises du fenua. Au programme : marketing négociation vente, comptabilité gestion, sciences économiques sociales et juridiques, cultures et langues, méthodes et outils, pédagogie de l’expérience. L’intégration de l’ECT se fait sur dossier et entretien individuel.

Rédigé par Na M le Lundi 25 Septembre 2017 à 09:14 | Lu 884 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 1 Décembre 2017 - 09:12 Jean-Michel Monot : homme de défis

Sports | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits