Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Kamtchatka: les animaux marins ont été tués par des micro-algues



Moscou, Russie | AFP | lundi 12/10/2020 - Les morts massives d'animaux marins sur les côtes de la péninsule du Kamtchatka (Extrême-Orient russe) ces dernières semaines sont d'origine naturelle et ont été provoquées par des micro-algues, selon les premiers résultats des analyses présentés lundi.

"Je suis sûr que nous sommes confrontés à un phénomène naturel à assez grande échelle, mais pas rare pour le Kamtchatka", a déclaré lors d'une conférence de presse le vice-président de l'Académie russe des sciences, Andreï Adrianov, cité par les agences russes.

Dans les analyses d'échantillons d'eau, "des concentrations élevées n'ont été observées que pour les (micro-algues du type) Gymnodinium" qui produisent des "toxines qui agissent sur les invertébrés", a-t-il précisé. 

Celles-ci auraient également des propriétés "en accord avec le tableau clinique observé: nausées, vomissements et diarrhée" chez les surfeurs et baigneurs, qui ont également rapporté des brûlures des yeux.

Le scientifique a ainsi écarté l'hypothèse d'une pollution industrielle en provenance d'un des nombreux sites militaires de cette péninsule sauvage. 

Ces dernières semaines, des habitants du Kamtchatka ont constaté la présence d'impressionnantes quantités d'animaux marins morts sur les plages de l'océan Pacifique, et souffert de brûlures et de vomissements au contact ou près de l'eau.

Les autorités ont ouvert une enquête pour "violation des règles de gestion des substances et déchets dangereux pour l'environnement" et "pollution marine".

Des experts avaient avancé l'hypothèse d'une fuite de carburant de fusée toxique, et une décharge de pesticides à proximité des plages en question a également été évoquée. 

Ces hypothèses ainsi que celle d'une pollution aux hydrocarbures, ont par la suite été écartées.

Des scientifiques ont également constaté la semaine dernière qu'une nappe de pollution de 40 km de long, composée de micro-algues, dérivait le long des côtes de la péninsule, vers les îles Kouriles que la Russie et le Japon se disputent. 

Lors d'une conférence de presse dimanche, l'ONG Greenpeace a indiqué que "la situation ne s'améliore pas", des animaux morts continuant de faire surface sur les plages.

Greenpeace a également prélevé des étoiles de mer et oursins trouvés morts afin de les faire analyser, mettant en avant le fait que les substances nocives ont plus de chance de demeurer dans leurs tissus que dans l'eau de l'océan qui se renouvelle rapidement.

Dans un message vidéo publié sur Facebook, le gouverneur de la région Vladimir Solodov a annoncé que des phénomènes similaires de morts massives d'animaux marins ont été constatés au sud de la péninsule.

Près de 175.000 personnes ont signé lundi une pétition en ligne réclamant une "enquête ouverte".

le Mardi 13 Octobre 2020 à 04:34 | Lu 218 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies