Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Judo – Open International de Tahiti : Belle démonstration des Japonais


Le premier Open International de Tahiti a eu lieu le vendredi 31 mai à Fautaua. L’événement a tenu toutes ses promesses avec la participation exceptionnelle de plusieurs combattants japonais et métropolitains chevronnés. Cyril Gaudemer est le seul local à avoir pu s’imposer dans sa catégorie, celle des -100 kg.


Des Japonais issus de l'université de Keio étaient présents
Des Japonais issus de l'université de Keio étaient présents
Le premier Open International de Judo s’est déroulé ce vendredi 31 mai à Fautaua. Le public présent a eu la chance de voir évoluer des compétiteurs japonais et métropolitains venus spécialement pour l’occasion. L’événement était organisé par le Tefana Judo Club et son directeur technique Nicolas Tivant, qui est par ailleurs responsable de la sélection de Tahiti qui représentera la Polynésie française aux Jeux du Pacifique de Samoa en juillet.
 
Cet événement était proposé sous l’égide de la fédération polynésienne de judo en partenariat avec la compagnie Air Tahiti Nui qui a permis la venue de ces athlètes visiteurs. Pour rappel, le Japon est le berceau de la discipline. Mais il n’y avait pas que les athlètes japonais, il y avait également Christian Denneville, ceinture noire 6e dan, 52 ans, qui a montré l’étendue de son savoir-faire en enchainant les victoires expéditives pour s’imposer dans la catégorie -66kg.
 
Le médaillé olympique Ugo Legrand était également de la partie, lui aussi très impressionnant. Le métropolitain « guest star », qui n’a pas participé en individuel, a remporté son combat - par équipe - de manière expéditive contre Gaston Lafon, un de nos meilleurs compétiteurs. Le métropolitain et les quatre Japonais ont ensuite proposé un « training camp » les 3,4 et 5 juin au Tefana Judo Club.
 
Le seul à avoir pu s’imposer contre les Japonais est Cyril Gaudemer, en -100 kg. Ce dernier, cadre technique de la fédération polynésienne de judo et champion de Polynésie, a pu s’appuyer sur ses années d’expérience en compétition, en métropole comme en Polynésie. Il a pu prendre le dessus sur Kota Morii, Hutia Barff et Philippe Vautrin dans cette catégorie particulièrement relevée.
 
Cette compétition et le training camp programmé à la suite étaient proposés aux judokas polynésiens dans le cadre de leur préparation aux Jeux du Pacifique, prévus à Samoa courant juillet. SB/FPJ

Gaston Lafon, médaillé d'argent en -73 kg
Gaston Lafon, médaillé d'argent en -73 kg
Parole à Gaston Lafon, médaillé d’argent en -73 kg :
 
Quelques mots sur ta participation ?
 
« J’ai gagné mon premier combat contre mon copain de club Nicolas Popoff, ensuite je prends le Japonais en finale. Très fort, rien à dire, très technique sur le combat debout, sur les mains…Dès le début, je savais qu’il fallait s’imposer sur le kumi-tata, on les avait déjà testés, enfin, ils s’étaient déjà entrainés avec nous depuis le début de la semaine, donc je connaissais un peu le gars, je savais à quoi m’attendre. Je me suis quand même laissé surprendre sur deux techniques. »
 
Intéressant d’avoir ce type d’adversaire ?
 
« C’est sûr, surtout en provenance du Japon. On part souvent avec le club, pour ça je remercie Nico mon prof pour tout, l’organisation etc…Ils sont jeunes, entre 18 et 21 ans, je crois. C’est vraiment top d’avoir des gars comme eux ici. Tu sens vraiment le judo. Ce n’est pas grave de tomber, tu as là pour apprendre. Ce n’est que du positif, surtout à l’approche des Jeux du Pacifique. »
 
Comment tu envisages ta participation aux Jeux ?
 
« Je pars dans un mois en Equateur pour faire une Panamérica, ensuite je reviens pour les Jeux qui restent mon gros objectif. Je vais participer au training camp avec les Japonais et Hugo Legrand, qui fut médaillé olympique à Londres. Pour nous, c’est vraiment top, pour le club, la fédé, c’est une bonne préparation, surtout que les Japonais viennent d’une bonne université comme Keio qui est assez réputée au Japon. Merci à tous. » Propos recueillis par SB

Nicolas Tivant, organisateur
Nicolas Tivant, organisateur
Parole à Nicolas Tivant, organisateur :
 
Qu’est ce qui t’a motivé à organiser cet événement ?
 
« Tout simplement le manque de compétitions internationales à Tahiti. Le but était d’avoir des partenaires de compétition différents pour nos athlètes polynésiens. L’envie de faire progresser le judo à Tahiti, tout simplement. »
 
Le bilan de cet événement ?
 
« C’était super bien de pouvoir avoir une équipe japonaise qui est très forte, comme on a pu le voir aujourd’hui, des métropolitains plutôt forts aussi. En 66 kg, Christian Denneville a été invaincu alors qu’il a 52 ans. On voit émerger des petits guerriers comme Areiti Celsan qui fait deuxième en -66 kg en sénior, il est normalement en 60 kg et va représenter Tahiti lors des Jeux de Samoa. Il vient de Taravao, je trouve ça fantastique. Je suis très content car ceux de mon club et quelques-uns d’autres clubs ont bien joué le jeu. Maintenant, il y a beaucoup d’absents, c’est ce qui est regrettable. »
 
C’est une bonne préparation pour les Jeux du Pacifique ?
 
« Cet événement était un gros défi avant les Jeux. Sur les Jeux, il ne faut pas que les Tahitiens se voilent la face, cela va être très fort, la Nouvelle Zélande sera là. La Calédonie se prépare très fort, Fidji a une équipe très forte qui s’entraine six mois dans l’année au Japon…Il ne faut pas rêver, on arrivera pas les mains dans les poches pour gagner. Avec cet événement, on a amené le plus haut niveau à Tahiti, puisque le Japon est au-dessus du lot. Je tiens à remercier nos partenaires Air Tahiti Nui, Morgan Vernex, Vik’ura, Pascal Luciani… » Propos recueillis par SB

Ra'irama Holozet gagne l'or en +100kg
Ra'irama Holozet gagne l'or en +100kg
Parole à Ra’irama Holozet, médaillé d’or en +100 kg :
 
Le bilan de ta compétition ?
 
« Positif, je gagne tous mes combats par ippon. Le dernier combat a été un peu plus dur, comparé aux deux autres. Cette compétition était une première ici en Polynésie. C’est très bien. C’est toujours bon. Je n’avais malheureusement pas de Japonais dans ma catégorie mais je suis content quand même, j’ai rencontré un compétiteur en finale que je n’avais jamais rencontré. »
 
Comment tu envisages les Jeux du Pacifique ?
 
« C’est effectivement le prochain objectif, en juillet. J’espère obtenir un bon résultat. Je remercie mon club de Manu Ura ainsi que ma famille, mes amis. » Propos recueillis par SB

Des combats avec plus fort pour se préparer aux Jeux du Pacifique de Samoa
Des combats avec plus fort pour se préparer aux Jeux du Pacifique de Samoa

Les Japonais ont tous été impressionnants
Les Japonais ont tous été impressionnants

Gaston Lafon vs Ugo Legrand
Gaston Lafon vs Ugo Legrand

Christian Denneville a survolé sa catégorie -66kg
Christian Denneville a survolé sa catégorie -66kg

Judo – Open International de Tahiti : Belle démonstration des Japonais

Judo – Open International de Tahiti : Belle démonstration des Japonais

Rédigé par SB/FPJ le Mardi 4 Juin 2019 à 16:59 | Lu 848 fois





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 12 Décembre 2019 - 18:19 Le para va’a se veut plus dynamique

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video du moment | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | La météo des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti