Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Internet : un projet régional pour le second câble polynésien



PAPEETE, 3 novembre 2016 - Le Conseil des ministres a autorisé jeudi Edouard Fritch à conclure au nom de la Polynésie française un accord de coopération internationale avec la Nouvelle-Zélande, les îles Cook, Samoa et Niue pour le cofinancement d’un câble numérique en liaison avec la Nouvelle Zélande.

La Polynésie française ne se raccordera pas au câble transpacifique Hawaiki mais travaille actuellement en collaboration avec plusieurs Etats de la région au cofinancement d’un câble sous-marin établissant une liaison numérique de 8 terabits avec la Nouvelle Zélande via les îles Cook avec des extensions possibles vers Wallis et Futuna.

Le 24 octobre dernier, Mark Brown, le ministre des finances et des télécommunications des îles Cook, annonçait officiellement que les îles Cook et Niue avait abandonné le câble Hawaiki après l’identification d’une solution plus économique : "Mais soyez rassuré, avait-il insisté, le gouvernement avec d’autre partenaires travaillent à la conclusion d’un contrat d’acquisition d’un câble sous-marin qui irait de Apia à Papeete, et desservant Niue, Rarotonga, Aitutaki et Bora Bora. Nous espérons conclure ces négociations avant la fin de l’année. Nous anticipons que ce câble sera mis en service avant la fin de 2018. Les discussions avec Nue et la Polynésie française devrait permettre de diminuer le coût de l’opération".

La Nouvelle Zélande s’est engagée à financer le tiers de l’investissement des îles Cook, "et potentiellement d’autres partenaires", avait également précisé Mark Brown.

Cette solution avait déjà été évoquée en février 2016, lorsque les gouvernements de la Nouvelle-Zélande, des îles Cook, de Niue, de Tokelau et de la Polynésie française s’étaient rencontrés à Auckland pour signer un mémoire d’entente portant sur un projet de connectivité internationale dans le Pacifique.

A l’issue de huit mois de travail, les participants sont en mesure de proposer une solution technique répondant aux besoins des gouvernements à l’origine de l’initiative. Afin d’enclencher la phase de mise œuvre du projet, un accord de coopération international sera signé entre les gouvernements de la Nouvelle-Zélande, des îles Cook, de Samoa, de Niue et de la Polynésie française pour confirmer leur engagement à soutenir un tel projet. Cet accord international encadrerait non seulement les relations entre les différents gouvernements, mais aussi les relations de l'Office des postes et télécommunications (OPT) avec les différents opérateurs de télécommunications représentant leur Etat respectif au sein de ce projet. Jeudi, le Conseil des ministres a autorisé le Président de la Polynésie française à engager des négociations multilatérales aux fins de conclure cet accord, dans le respect des engagements internationaux de la République.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 3 Novembre 2016 à 15:19 | Lu 1607 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance