Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Indonésie: l'examen du recours d'un Français condamné à mort reporté, retardant son exécution



Jakarta, Indonésie | AFP | jeudi 07/05/2015 - La Cour administrative de Jakarta a reporté jeudi au 13 mai l'examen du recours du Français Serge Atlaoui, condamné à la peine de mort pour trafic de drogue en Indonésie, une procédure qui pourrait retarder son exécution un certain temps.

Compte tenu de "l'absence de l'avocate de la défense", portée malade, l'audience est reportée au 13 mai, indiqué le président de la cour, Ujang Iskandar.

Aucune décision n'est attendue à l'issue de la prochaine audience.

"Le processus légal indonésien suit son cours normal et cela pourrait prendre encore du temps", a déclaré à l'AFP une source diplomatique française.

Dans ce recours, Serge Atlaoui, 51 ans, conteste l'absence de motivation dans la décision du président indonésien, Joko Widodo, qui a rejeté sa demande de grâce il y a quelques mois.

Il était initialement prévu que le Français soit exécuté avec huit autres condamnés à mort pour trafic de drogue -- deux Australiens, un Brésilien, quatre Africains et un Indonésien. Ces hommes ont été fusillés le 29 avril, ce qui a provoqué de vives critiques internationales contre la peine de mort.

Les autorités indonésiennes avaient invoqué la procédure administrative en cours pour justifier le retrait au dernier moment du Français, condamné en 2007 à la peine capitale de même que huit autres hommes dans cette affaire. Aucun de ces derniers ne risquait une exécution dans l'immédiat, alors qu'une loi indonésienne prévoit que tous les condamnés dans une même affaire doivent être exécutés en même temps.

Dans le cadre des efforts diplomatiques entrepris par la France, opposée à la peine de mort, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a soulevé ce point dans un courrier adressé en avril à son homologue indonésienne, dans lequel il a relevé de "graves dysfonctionnements de la justice indonésienne".

Rédigé par () le Jeudi 7 Mai 2015 à 04:50 | Lu 377 fois






1.Posté par boran le 07/05/2015 17:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

nul n'a le droit d'oter la vie de quelqu'un, tel est la parole de Jesus.
la drogue est en vente deja dans plusieurs pays dans ce monde de plotique hypocrite et corrompue.
par contre des presidents criminels ne seront jamais juges,

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Novembre 2018 - 06:17 L'Indonésie libère une trafiquante australienne

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués