Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Iles Salomon: législatives sous surveillance le 19 novembre



Honiara, Îles Salomon | AFP | mardi 18/11/2014 - Les habitants des îles Salomon sont appelés aux urnes mercredi à l'occasion des premières élections législatives organisées depuis le retrait d'une force d'interposition déployée en 2003 pour endiguer les violences communautaires qui mettaient l'archipel à feu et à sang.

Ce chapelet d'îles du Pacifique situé à 2.000 kilomètres au nord-est de l'Australie doit élire ses parlementaires qui désigneront ensuite par un vote le nouveau Premier ministre.

L'actuel chef du gouvernement, Gordon Darcy Lilo, aux affaires depuis novembre 2011, devrait être reconduit.

Ce scrutin sous haute surveillance mobilise d'importantes forces de police, des observateurs du Commonwealth et de la Ramsi, la force d'interposition régionale qui a mis fin en 2013 à ses opérations militaires mais maintient des conseillers politiques et judiciaires.

La capitale Honiara, théâtre d'émeutes lors des élections de 2006, a interdit la consommation d'alcool pendant le déroulement du vote.

Lorsque la Ramsi fut formée et déployée en 2003, le gouvernement était aux prises avec les violences entre communautés, des seigneurs de guerre et une police corrompue qui n'avait quasiment aucune autorité hors de Honiara.

Plus de 200 personnes avaient été tuées et des dizaines de milliers d'autres avaient été laissées sans-abri dans les violences provoquées par des bandes armées venant d'îles voisines.

Dix ans plus tard, les îles Salomon semblent durablement entrées dans une ère de stabilité.

Le responsable des observateurs du Commonwealth, Mekere Morauta, a salué les efforts réalisés par les autorités locales pour assainir la vie politique avec en particulier l'éviction des listes électorales de 160.000 électeurs imaginaires ou inscrits deux fois pour le scrutin du 19 novembre.

"Voici venu le temps pour vous d'exercer ce droit constitutionnel qu'est l'élection de vos dirigeants, parce que de leurs politiques dépendent le présent et l'avenir du pays dans lequel vous et vos enfants vivez", a-t-il déclaré.

Quelque 290.000 électeurs sont inscrits, soit un peu moins d'un habitant sur trois.

Rédigé par () le Lundi 17 Novembre 2014 à 21:33 | Lu 455 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Octobre 2020 - 05:40 Double hommage à Samuel Paty en Nouvelle-Calédonie

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus