Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Îles Salomon : Manasseh Sogavare revient aux affaires



HONIARA, mardi 9 décembre 2014 (Flash d’Océanie) – Le nouveau Parlement des îles Salomon, issu des élections de novembre 2014, a élu mardi M. Manasseh Sogavare au poste de Premier ministre, poste qu’il a déjà occupé par deux fois (2000-2001 puis 2006-2007) au cours de l’histoire récente de cet archipel mélanésien.
Au terme d’une période de plusieurs jours d’intenses tractations entre partis politiques et nouveaux élus sans étiquettes, une coalition, baptisée « coalition démocratique pour le changement » (Democratic Coalition for Change, DCC), a émergé pour apporter un soutien à l’élection de cet homme politique.
Il a finalement obtenu 31 voix, contre seulement 19 pour l’autre candidat, Jeremiah Manele, rapporte la radio nationale.
Dans la foulée de son élection, M. Sogavare, dans son discours inaugural, a fixé comme ses priorités de nécessaires réformes, y compris économiques pour cet archipel qui sort d’une difficile période post-intervention d’une force régionale principalement financée par l’Australie, après cinq années (1998-2003) d’effondrement des institutions et de graves troubles de l’ordre public.
Le retour aux affaires de M. Sogavare a été localement accueilli par un concert de klaxons à l’extérieur du Parlement.
Il suscite toutefois quelques inquiétudes feutrées de la part des grands partenaires régionaux que son l’Australie et la Nouvelle-Zélande.
Lors de ses précédents mandats à la tête du pays, M. Sogavare s’était en effet positionné ouvertement de manière critique vis-à-vis de l’Australie notamment, qu’il avait accusée d’ingérence dans les affaires intérieures de la nation.
Il avait finalement été renversé par une motion de censure en 2007, mettant de fait fin à une crise ouverte avec Canberra et, par contrecoup, la force régionale RAMSI (mission régionale d’assistance aux îles Salomon).
La RAMSI, déployée depuis juillet 2003, à l’aide d’un contingent original de quelque deux mille soldats et militaires étrangers, avait dans un premier temps concentré son action sur la stabilisation de la situation aux îles Salomon, avant, ces dernières années, de se concentrer sur des actions de reconstruction de l’appareil productif de services publics essentiels (éducation, santé, économie, finances, infrastructures).
Cette force régionale, qui avait été mandatée par le Forum des Îles du Pacifique (FIP), est actuellement en phase de retrait.

pad

Rédigé par PAD le Mardi 9 Décembre 2014 à 11:04 | Lu 259 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués