Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Hôpital de Taravao, un protocole d'accord signé



Le ministre de la Santé et de la Recherche, Patrick Howell, a signé mercredi, à midi, le protocole de fin de conflit, avec le secrétaire général de la Confédération syndicale CSTP-FO, Patrick Galenon
Le ministre de la Santé et de la Recherche, Patrick Howell, a signé mercredi, à midi, le protocole de fin de conflit, avec le secrétaire général de la Confédération syndicale CSTP-FO, Patrick Galenon
PAPEETE, le 11 mai 2016 - Le ministre de la Santé et de la Recherche, Patrick Howell, a signé mercredi, à midi, le protocole de fin de conflit, avec le secrétaire général de la Confédération syndicale CSTP-FO, Patrick Galenon, concernant l’Hôpital de Taravao. La grève est donc terminée.

La grève du personnel hospitalier de l'hôpital de Taravao aura duré un jour. Le ministre de la Santé et de la Recherche, Patrick Howell, a signé mercredi, à midi, le protocole de fin de conflit, avec le secrétaire général de la Confédération syndicale CSTP-FO, Patrick Galenon, concernant l’Hôpital de Taravao. Les deux points principaux portaient sur le besoin urgent en médecins (urgentistes notamment) et le paiement des heures supplémentaires du personnel infirmier CEAPF.

Le protocole d'accord signé répond à ces points selon Patrick Galenon, le gouvernement se serait engagé à trouver une solution pour revoir le statut des médecins de l'hôpital de Taravao afin qu'ils soient assimilés aux praticiens hospitaliers territoriaux comme c'est le cas au Centre Hospitalier du Taone.

Par ailleurs, le ministre de la Santé s'est engagé à ce que les heures supplémentaires des infirmiers, qui comptaient jusqu'à quatre mois de retards, soient réglées dans les plus brefs délais.

Cependant, l'année dernière un protocole d'accord avait été signé mi-avril après presque de dix jours de grève, depuis la situation n'a pas changé elle s'est même dégradée. À partir du 17 juin, il n'y aura plus de médecin urgentiste à l'hôpital de Taravao. "Le gouvernement s'est engagé à faire appel à des médecins français ou européens", indique Patrick Galenon, il prévient néanmoins, "nous allons discuter de la PSG d'ici quelques jours, si les choses n'avancent pas comme nous le voulons, alors notre syndicat quittera la table des négociations."

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Mercredi 11 Mai 2016 à 17:27 | Lu 823 fois







1.Posté par Ah bon! le 12/05/2016 06:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On paie des taxes pour rémunérer des politiciens.
On paie des taxes pour rémunérer les syndicalistes.
Je suis d'accord pour que nos taxes assurent aussi une remuneration adéquate des médecins.
Si certains sont jaloux, ils n'on qu'a faire médecine, on manque de médecin Polynésiens...

2.Posté par Faut pas pousser! le 12/05/2016 08:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est la même situation que l'année dernière, c'est le même protocole que l'année dernière. RV l'année prochaine??

3.Posté par Ginette des Gambier le 22/05/2016 09:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fait réaligner le statut des médecins sur celui des métropolitains ainsi le problème de la gestion sera réglé plus rapidement.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 9 Décembre 2017 - 19:41 French blue contre-attaque et casse les prix

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance