Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Hépathite E: mise en garde contre la consommation de certaines saucisses



Hépathite E: mise en garde contre la consommation de certaines saucisses
PARIS, 27 avril 2011 (AFP) - Les autorités sanitaires ont mis en garde mercredi contre la consommation de certaines saucisses susceptibles de présenter un risque d'hépatite E, après qu'une dizaine de cas ont été repérés récemment dans le sud de la France.

"Une dizaine de cas d’hépatite E identifiée récemment en région Provence-Alpes-Côte-d’Azur pourrait être liée à la consommation, crues ou mal cuites, de saucisses fraîches de foie", ont annoncé dans un communiqué commun la direction générale de la santé et celle de l'alimentation.

Les autorités sanitaires émettent une série de recommandations quant à la consommation de ces produits. Elles invitent les consommateurs à bien les faire cuire ou même d'éviter de les consommer pour les personnes sensibles, dont les femmes enceintes ou présentant déjà une maladie du foie.

Les autorités dressent la liste des produits concernés. Elles citent les produits à base de foie cru de porc (de type saucisses de foie fraîches ou sèches, foie sec et saucisses de foie sec).

Figurent également dans cette catégorie diverses spécialités commerciales comme les figatelli (Corse et PACA) ou bien encore les saucisses de foie (Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon), précisent les autorités sanitaires.

Les recommandations des autorités sanitaires concernent également les produits à base de sanglier ou de cerf (viande et abats) notamment la fressure (coeur, rate, foie, poumons).

L’hépatite E est une maladie virale rare en France transmissible à l’homme. En l’absence de vaccin disponible, la prévention repose sur le respect des précautions alimentaires.

Chez l’homme, l’hépatite E se manifeste par une inflammation du foie souvent asymptomatique et habituellement bénigne (grande fatigue, signes digestifs, jaunisse et parfois de la fièvre).

Des formes graves peuvent être observées chez les personnes sensibles que sont les femmes enceintes, les personnes immunodéprimées et les personnes présentant déjà une maladie du foie.

ave/mnb/cgd

Rédigé par AFP le Mercredi 27 Avril 2011 à 06:08 | Lu 493 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies