Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Guadeloupe: une enquête ouverte après des faits présumés de violence policière



Basse-Terre, France | AFP | dimanche 30/08/2020 - Une enquête a été ouverte en Guadeloupe pour déterminer si l'usage de la matraque par un gendarme était "justifié" lors d'une interpellation mercredi à Terre-de-Haut, aux Saintes, dans le cadre d'un contrôle pour non port du masque, a-t-on appris de source judiciaire.

S'il apparaît à l'issue de cette enquête, ouverte vendredi, qu’une infraction a pu être commise, le parquet de Basse-Terre entamera "des poursuites judiciaires" contre ce gendarme, indique le vice-procureur de la République de Basse-Terre, Emmanuel Delorme, dans un communiqué. 

Deux gendarmes procédaient, mercredi en fin de matinée, à un contrôle du port du masque dans le bourg de l'île, où circuler masqué est obligatoire depuis le 15 août. 

A l'injonction de mettre un masque, un jeune homme "a refusé de s'exécuter, tout en leur tenant des propos outrageants", a rapporté le vice-procureur. Les gendarmes ont alors voulu l'interpeller. 

"L'intéressé a résisté et proféré des insultes, commettant ainsi les délits de rébellion et outrage, sans toutefois commettre de violences sur les gendarmes. L'un des gendarmes a fait usage de sa matraque téléscopique et porté plusieurs coups au jeune homme", poursuit le vice-procureur.

Les deux gendarmes ont déposé une plainte pour outrage et rébellion contre l'homme interpellé, a annoncé dimanche la gendarmerie nationale.

Le jeune homme a déposé plainte pour "violences volontaires par personnes dépositaires de l'autorité publique avec incapacité totale de travail n'excédant pas 8 jours".

Emmené mercredi en garde à vue, il a été libéré le jour même, alors qu'une manifestation devant les grilles de la gendarmerie a réuni "une centaine de personnes", d'après le maire de Terre-De-Haut, Hilaire Brudey, à la télévision locale Canal 10. 

L'interpellation avait été filmée et la vidéo partagée plus de 3.000 fois sur les réseaux sociaux. 

le Lundi 31 Août 2020 à 03:29 | Lu 184 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus