Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Football - Tournoi Inter-restau : Pascal Vahirua parraine un tournoi amical


Dix équipes ont participé dimanche à un tournoi amical de football au bénéfice de l'association de non-voyants Mata Hotu. Elles étaient constituées par des joueurs issus des divers restaurant de Tahiti. C'est l'équipe du White qui a gagné la finale 4-0 contre l'équipe du O'Restaurant. Pascal Vahirua était le parrain de cette première édition qui a rencontré un franc succès.


Chaque équipe représentait un restaurant de Tahiti
Chaque équipe représentait un restaurant de Tahiti
Les horaires de travail de la restauration sont souvent contraignants pour le personnel comme pour la direction. Pas évident de trouver le temps pour faire du sport, surtout quand on travaille sur deux services par jour. Dimanche, un tournoi a opposé une dizaine d’équipes composées de joueurs issus de divers restaurants de Tahiti, une occasion de se retrouver autour de la passion du football.
 
C’est finalement le White qui a remporté la finale face à l'équipe O’Restaurant. Cette initiative, qui s’est déroulée au stade de Puurai de Faa’a, a eu un franc succès. Cette première édition devrait donc être vraisemblablement reconduite. SB

Parole à Bastien Fréjabise :
 
Comment le projet est né ?
 
« On a initié ça avec Pascal et Christopher. J’ai déjà fait quatre fois ce genre de projet à Marseille. Se rendre utile en réunissant des gens pour une journée festive, j’adore ça. On est 120, on est dix équipes. Avec les amis, les copines et la famille cela fait du beau monde. C’est bien. Le but c’était aussi d’aider une association en lui reversant les fonds récoltés. »
 
Le format ?
 
« On voulait que les équipes jouent un maximum de temps. On a fait deux poules de cinq, on fait chacun quatre matchs et on récupère les quatre premiers de chaque poule pour les quarts, demi-finales et finale. Chaque match dure quinze minutes. L’idée c’était de ne pas venir pour rien, de venir pour jouer au ballon. Que tu gagnes ou que tu perdes, tu joues au minimum quatre matchs, le matin et l’après-midi pour une journée pleine. »
 
Des participants issus de la restauration ?
 
« Oui, on a le White, le Dolce, on a l’AlphaB, l’O’Restaurant, le Route 66, l’Instant Présent, la Crêperie, la Brasserie du Pacifique…Je suis restaurateur à l’AlphaB, c’est la formule qui marche bien. Nous restaurateurs, on aime bien s’amuser, on a pas beaucoup de temps pour profiter de nous-mêmes. Le dimanche, il y a beaucoup de restaurants qui sont fermés donc c’était un jour idéal pour faire ce genre d’évènement. »
 
Un dernier mot, un remerciement ?
 
« Merci à Pascal Vahirua notre parrain, à la ville de Faa’a, à Morgan Vernex, à VIP et à tous les restaurateurs qui ont participé, à la Brapac parce qu’ils nous ont donné des lots pour récompenser le plus mauvais joueur, le plus mauvais gardien, on fait à l’inverse pour s’amuser…Merci à tous ceux qui sont venus. » Propos recueillis par SB

Bastien, Christophe et Pascal, les initiateurs de l'évènement
Bastien, Christophe et Pascal, les initiateurs de l'évènement
Parole à Pascal Vahirua :
 
Satisfaits de la participation ?
 
« Oui, surtout que c’est notre première. Cela faisait longtemps qu’on y pensait. On a besoin de ce genre de tournoi. Le football réunit pas mal de gens différents, que ce soit au niveau social ou au niveau couleur de peau, le principal c’est de partager la même passion. 120 joueurs qui sont venus c’est super, surtout que c’est en faveur de l’association Mata Hotu no Porinetia. »
 
« Je voulais montrer mon attachement à des associations qui sont en difficulté, qui ont besoin d’être soutenues. Surtout qu’on est à Faa’a, une commune où on a beaucoup de personnes en difficulté sociale. C’est un moyen de sortir de la maison et de se retrouver, tout simplement. J’ai revu certaines personnes que je n’avais pas vu depuis trente ans, d’autres quinze ans. »
 
Il n’y a pas de championnat de foot vétéran ?
 
« Nos vétérans sont un exemple pour la jeunesse même s’il faut savoir laisser la place aux jeunes. C’est une incitation à faire du sport, il ne faut pas lâcher. Le sport vous permet de continuer à vivre, à espérer. Pour moi, ce qui compte c’est de voir le président de l’association Mata Hotu prendre son orgue pour jouer, cela me fait plaisir. »
 
Quelques mots sur ton actu ?
 
« Je suis toujours à Tefana, je m’occupe de mes U15, je suis très content de les avoir retrouvés car cela fait partie de ma formation. J’adore faire ça, la jeunesse c’est l’avenir de la Polynésie. Si on veut se rendre utile, c’est vers la jeunesse qu’il faut se tourner. C’est ma passion. Aujourd’hui, c’est aussi un plaisir de jouer avec des gens qui m’ont vu évoluer, j’ai encore ma patte gauche, tant mieux, le plaisir est là. » Propos recueillis par SB

Un moment de partage autour de la passion du football
Un moment de partage autour de la passion du football

Rédigé par SB le Jeudi 20 Septembre 2018 à 13:30 | Lu 2052 fois





Signaler un abus

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti