Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Football – Séminaire Fifa Forward : Le directeur technique adjoint de la FFF à Tahiti


La fédération tahitienne de football a accueilli du 8 au 11 avril son premier « Fifa Forward Programme Workshop », un séminaire qui a réuni les secrétaires généraux des 11 associations membres de la confédération océanienne de football (OFC). En parallèle, des cadres techniques de la fédération internationale (FIFA) et nationale (FFF) sont venus à Tahiti pour apporter leur soutien à la direction technique de la fédération tahitienne (FTF).


"Il faudra faire jouer davantage les jeunes"
"Il faudra faire jouer davantage les jeunes"
Le Festival des îles est inscrit au calendrier des grandes manifestations sportives du Pays. Il permet à 2000 sportifs issus de 26 îles de Polynésie française de se rencontrer autour d’une passion commune pour le football, sous ses différentes formes : le futsal, le foot à 11 et le beach soccer. Une manifestation, comme on a pu le voir lors de la cérémonie d’ouverture qui a eu lieu le mardi 9 avril, qui allie sport et culture.
 
La 11e édition du Festival des îles réserve bien d’autres surprises. L’événement a proposé de nombreuses formations en faveur des arbitres et des coachs des îles. La fédération tahitienne de football a également accueilli du 8 au 11 avril son premier « Fifa Forward Programme Workshop », un séminaire réunissant les secrétaires généraux des 11 associations membres de la confédération océanienne de football.
 
Par ailleurs, des instructeurs de la FIFA et de la FFF ont fait le déplacement à Tahiti pour apporter leur soutien à la direction technique de la FTF et pour renforcer les actions dédiées aux cadres techniques. C’est au total pas moins d’une cinquantaine de responsables du football international qui sont venus à Tahiti en marge de ce festival des îles 2019 organisé par la FTF. SB/ FTF

Patrick Pion, directeur technique national adjoint de la FFF
Patrick Pion, directeur technique national adjoint de la FFF
Patrick Pion, directeur technique national adjoint de la FFF :
 
Quel est l’objet de votre venue ?
 
« L’objectif de notre venue, c’est déjà de montrer que la FFF s’intéresse à la vie du football en Polynésie française, bien évidemment, c’est normal. Nous avons une double mission, tout d’abord celle d’introduire un collègue, Nicolas Bourdin, qui va avoir une mission de manager sur tous les territoires et départements d’Outremer et puis une deuxième mission qui est de discuter, d’échanger, à la fois avec les élus de la fédération tahitienne mais également avec tous les acteurs locaux, les institutions, pour faire en sorte que le football polynésien soit optimisé encore d’avantage dans les années à venir. »
 
Que saviez-vous du football polynésien avant de venir ?
 
« On en connaît des éléments relativement limités, il faut le reconnaître. On sait simplement que c’est une terre de football et qu’il y a une grande richesse, une grande diversité à travers les divers archipels et qu’il y a beaucoup de travail à effectuer notamment par rapport aux moyens de communication, aux difficultés qu’ont les gens pour se rencontrer. C’est clair que dans un cadre comme celui-ci, toutes les énergies doivent se mettre en synergie pour faire en sorte que les jeunes puissent jouer, puissent se rencontrer et le Festival des îles est un exemple de réussite. Je crois que maintenant, le Président l’a dit tout à l’heure, il faut passer à l’étape suivante en faisant venir des jeunes également, parce que le vivier de demain passe par le travail avec les jeunes. »
 
Vos impressions de la Polynésie, de la cérémonie d’ouverture ?
 
« Cela donne beaucoup d’émotions car le football, le sport, ont ces vertus-là, de rassembler des gens qui ne se côtoieraient pas autrement à travers un jeu très simple, universel, le football. Bien évidemment, c’est porteur d’espoir, de respect, d’intégration. Forcément, on est très émus devant une telle cérémonie, très bien organisée avec beaucoup de chants, beaucoup de cultures différentes, c’était vraiment très beau. »
 
Comment le football tahitien pourra progresser, à travers la formation ?
 
« Exactement. Il faudra faire jouer davantage les jeunes, ça c’est clair. Ensuite, il faut former les éducateurs car tout passe par l’éducation et les progrès, dans le respect de l’autre. Si on se cible sur le haut niveau, il faut mettre en place des structures qui permettront aux meilleurs jeunes d’être réunis pour progresser davantage, avec des éducateurs de qualité. »

Le Festival des îles a su allier sport et culture
Le Festival des îles a su allier sport et culture
La France championne du monde est un exemple à suivre ?
 
 « Oui, bien évidemment, c’est un exemple mais, comme on le disait tout à l’heure en réunion, il ne faut pas imaginer que tout ce qui se fait en métropole peut se faire en Polynésie. Je crois que ce qui est important, c’est peut-être de conserver le savoir-faire du football français en l’adaptant aux caractéristiques du football local et aux difficultés dont on a parlé tout à l’heure qui sont réelles mais que l’on peut compenser. Quand on voit les bonnes volontés, le sérieux de la fédération tahitienne, il est clair que l’on est relativement optimistes pour l’avenir. »
 
Quelques mots sur le séminaire ?
 
« On est venus faire une intervention lors du séminaire organisé par la Fifa justement pour montrer le modèle français. Quand je dis le modèle, c’est aussi les problèmes que nous rencontrons car comme je l’ai dit, et c’est très important pour nous, la Coupe du monde a été gagnée par la France parce qu’il y a dix ans il y a des gens qui ont bien travaillé. Aujourd’hui, on travaille pour le football des dix prochaines années. La leçon de la Coupe du monde est qu’il faut arrêter de penser que nous sommes les meilleurs du monde mais que le travail se fait au quotidien. Les autres pays travaillent de façon très intéressante dans tous les domaines et si on veut être concurrentiels, il faut savoir se remettre en question et se projeter sur l’avenir avec un seul leitmotiv, le progrès et le travail. »
 
Un dernier mot, un remerciement ?
 
« Un remerciement au football dans son ensemble et aux gens de la fédération tahitienne pour leur accueil, car s’il y a bien une chose qui est marquante ici, c’est véritablement la qualité de l’accueil, qu’on soit Français ou d’un autre pays. Les gens des autres fédérations de l’Océanie nous le disaient également, ce qui marque vraiment cette rencontre, c’est la qualité de l’accueil. » Propos recueillis par SB / FTF

Plus d'une cinquantaine de représentants du football international sont à Tahiti pour plusieurs séminaires en marge de Festival des îles
Plus d'une cinquantaine de représentants du football international sont à Tahiti pour plusieurs séminaires en marge de Festival des îles
FIFA : Fédération internationale de Football Association
OFC : Confédération Océanienne de Football
FTF : Fédération Tahitienne de football
 
Pays océaniens inscrits à l’OFC : Samoa américaines, Iles Cook, Iles Fiji, Nouvelle Calédonie, Nouvelle Zélande, Papouasie Nouvelle Guinée, Samoa, Iles Salomon, Tahiti, Tonga, Vanuatu.

Rédigé par SB / FTF le Jeudi 11 Avril 2019 à 15:06 | Lu 490 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | La météo des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti


















ranktrackr.net