Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Football – Foot scolaire : « Le football a un rôle éducatif »


Plus de 400 jeunes ont participé mercredi 14 juin à la matinée finale du programme « foot à l’école » » initié par la fédération française de football. Ce programme, mis en œuvre localement par la fédération tahitienne et l’union sportive des écoles primaires (USEP), vise à promouvoir la pratique du football et ses valeurs, tout en orientant les jeunes intéressés vers les clubs.


Plus de 400 élèves étaient présents
Plus de 400 élèves étaient présents
Plus de 400 jeunes ont participé mercredi matin à la phase finale d’un programme initié par la fédération française de football. Le programme a été mis en œuvre par la fédération tahitienne de football et l’USEP. Le programme vise à initier les jeunes à la pratique du football, à promouvoir les valeurs inhérentes à ce sport et à orienter les jeunes intéressés vers les clubs de football.
 
C’est Ludovic Graugnard qui a été le coordinateur du projet. Il s’est montré particulièrement enthousiaste en fin de matinée face au bon déroulement des opérations. Nous avons pu recueillir quelques explications. SB / FTF

lns:o="urn:schemas-microsoft-com:office:office" xmlns:w="urn:schemas-microsoft-com:office:word" xmlns:m="http://schemas.microsoft.com/office/2004/12/omml" xmlns="http://www.w3.org/TR/REC-html40"> Ludovic Graugnard, coordinateur pour la FTF :
 
Quel est ce projet ?
 
« Il s’agit du programme « foot à l’école » mis en place par la fédération française de football après l’Euro 2016. Le but c’est de toucher un maximum d’enfants dans les écoles. C’est un projet clés en main, les séances sont préétablies par le FFF, le but c’est l’initiation au football à travers des jeux simples. Il y a aussi un volet éducatif où ils doivent faire une production écrite à travers la peinture, les arts plastiques ou la vidéo, qui va retranscrire les valeurs qu’ils ont retenues. Nous avons eu cinq-six séances en EPS avec eux, là c’est la dernière séance, le but étant de rassembler toutes les écoles qui ont participé au programme, avec une remise de dotation de matériel à la fin. »
 
Satisfait du déroulement ?
 
« Oui, faire rentrer sur ce terrain 420 gamins de 10 ans ce n’était pas évident, on a découpé le terrain en zones. L’USEP, notre partenaire, a fait un gros travail d’organisation grâce à son expérience. Cela s’est super bien déroulé, aucun accrochage. Il y a eu 1H15 de pratique pour les enfants sans que l’on se perde dans les rotations, c’était vraiment top. »

Les ateliers étaient préétablis par la FFF
Les ateliers étaient préétablis par la FFF
C’est important pour la FTF d’être en relation avec de nouveaux enfants ?
 
« On parle de la FTF mais moi je me met sous le sigle de la Ligue de Polynésie au sein de la FFF, vu que c’est une commande de la FFF qui diffuse ce programme dans toutes les Ligues de métropole et d’Outremer. On fait notre job, avec Patrice Flaccadori, pour mettre en place ce programme. Après, c’est vrai que cela doit servir à la FTF pour relancer, redynamiser le football chez les jeunes à travers la pratique et surtout les valeurs du football. »
 
« J’ai vu ce matin énormément de qualités chez des filles qui ne jouent pas en club, j’aimerais voir une bonne vingtaine de filles rallier les clubs l’an prochain. Elles doivent certainement jouer dans les quartiers en futsal. Il y a un gros potentiel et une grosse base de gamins à récupérer pour les clubs. »
 
Un rappel des valeurs du football ?
 
« Sur des centaines de milliers de matchs organisés chaque année, 98,5 % ont été sans incident. La FFF a fait un gros travail là dessus à travers le programme « tous PRETS » pour Plaisir, Responsabilité, Engagement, Tolérance et Solidarité. Respecter ses camarades, le matériel, l’éducateur, l’enseignant…Ce sont des valeurs que l’on défend à l’école. L’idée c’est de dire que le football défend ces mêmes valeurs. On ne se substitue pas à la famille mais le football peut avoir un gros rôle éducatif. »
 
« Je remercie l’USEP, Stéphanie Sanquer, les conseillers pédagogiques de la circonscription de Pirae, Arue et Papeete, les éducateurs qui sont intervenus avec moi sur le cycle, et les instits qui ont joué le jeu et qui je pense ont été contents de la mise en place du programme. » Propos recueillis par SB / FTF

Rédigé par SB / FTF le Jeudi 15 Juin 2017 à 19:40 | Lu 1128 fois




Sports | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits