Tahiti Infos

Flavia rêve de golf professionnel


Flavia a remporté la catégorie féminine du Tahiti Golf Open
Flavia a remporté la catégorie féminine du Tahiti Golf Open
Flavia Reid-Amaru vient de passer deux années au pôle espoir de Chatenay-Malabry, près de Paris. Une formation qui a porté ses fruits puisqu’elle a remporté, la semaine dernière le Tahiti Golf Open International.
 
Deux années passées près de Versailles, à Chatenay-Malabry, ont beaucoup appris à Flavia Reid-Amaru. Suffisamment pour remporter l’Open International de Tahiti chez les femmes.
Originaire de Moorea, Flavia a commencé le golf par hasard, grâce à ses voisins. Soutenant sa passion, son père lui a permis de s’entraîner quasi quotidiennement, après l’école, au golf de Temae, et même d’effectuer des déplacements, en métropole notamment…
 
A 13 ans, elle est déjà classée parmi les meilleures golfeuses françaises de sa catégorie. En 2016, elle termine deuxième du Tahiti Golf Open. Multiple championne de Polynésie à 14 ans, elle décide de quitter le fenua pour le pôle espoir golf du centre de ressources, d’expertise et de performances sportives (Creps) de Chatenay-Malabry.
 
Près de Versailles, la jeune fille a dû apprendre à vivre loin de ses parents et suivre des cours de rattrapage pour pouvoir combler ses lacunes. Mais elle a surtout pu pratiquer le golf de manière intensive. Le résultat est là.
SB

“J’espère devenir golfeuse professionnelle”

Flavia Reid-Amaru vient de passer deux ans en métropole
Flavia Reid-Amaru vient de passer deux ans en métropole
Parole à Flavia Reid-Amaru :
 
Comment s’est passée ton expérience au Creps ?

“Cela n’a pas été évident au début. J’ai dû passer des tests d’évaluation, par rapport au niveau scolaire et par rapport à l’aspect sportif. Le matin, de 8 à 12 heures, on avait les cours. Ensuite on jouait au golf de 13 heures jusqu’à 17 ou 19 heures. Le week-end, on participait à des compétitions partout en France. On avait également des séances de préparation physique spécifiques. J’ai reçu la récompense décernée à la meilleure joueuse du Creps.”
 
Tu as pu sentir ta progression lors du dernier Tahiti Open?

“Oui. Au début, pour être honnête, cela m’a un peu stressée parce que cela faisait longtemps que je n’étais pas revenue, longtemps que je ne jouais plus le parcours. Cela m’a fait quelque chose de jouer contre ma copine Maggy (ndlr Dury), qui joue bien aussi et qui est une de mes meilleures concurrentes. Sans elle, je ne serais pas à ce niveau-là. J’ai fait une bonne compétition et je suis fière d’avoir gagné l’open International.”
 
Quels sont tes objectifs ?

“Je suis en seconde au Lycée Paul Gauguin. Je continue de m’entraîner, même si je manque de temps parce que je dois faire la navette tous les jours. J’espère malgré tout continuer à faire des compétitions. Après mon baccalauréat, j’espère partir pour les Etats-Unis pour intégrer une grande école en Floride pour renouveler une expérience de sport-études en vue de devenir golfeuse professionnelle.”

Rédigé par SB le Jeudi 3 Octobre 2019 à 22:14 | Lu 2053 fois