Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Exploitation des fonds de l’océan : l’Allemand Siemens équipera le Canadien Nautilus



TORONTO, dimanche 26 avril 2015 (Flash d’Océanie) – L’industriel allemand Siemens a remporté en milieu de semaine dernier un important appel d’offres afin de fournir l’équipement électrique censé accompagner l’exploitation innovante de fonds sous-marins au large de la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Ce projet, piloté par le Canadian Nautilus Minerals Inc ., concerne des gisements d’or, de cuivre et d’argent identifiés à quelque 1.600 mètres de profondeurs, dans la Mer de Bismarck.
Le marché remporté par Siemens International Trading (filiale du groupe Siemens) concerne l’équipement du navire de soutien (générateurs, tableaux électriques, transformateurs, moteurs électriques et systèmes de production d’énergie) à ces prospections et exploitations, a annoncé l’industriel dans un communiqué.

Le projet a été baptisé Solwara 1.
Selon les premières estimations de Nautilus, qui travaille sur ce projet depuis plusieurs années, les ressources minérales convoitées sont situées à l’intérieur de roches qui forment des cheminées de volcans éteints, au fond de l’océan.
Ces roches contiendraient du cuivre (à hauteur de 8,2 pour cent), de l’or (6,4 grammes par tonne), de l’argent (34 grammes par tonne) et du zinc (0,9 pour cent).

Fin mars 2015, Nautilus annonçait aussi l’octroi d’un autre marché, celui des six moteurs du navire-usine, qui seront fournis par Rolls Royce d’ici à mars 2016.
Il s’agira de six moteurs diesel de 9 cylindres (d’une puissance totale de 31,4 MégaWatts).
Rolls Royce devrait aussi fournir, dans le cadre de la même exploitation, trois propulseurs azimutaux (9 Mégawatts), deux propulseurs relevables (7 Mégawatts) et deux propulseurs à tunnel (2 Mégawatts).

Date prévue de livraison du bateau : courant 2017.
Date prévue du début des opérations : courant 2018.
Cette véritable usine flottante devrait mesurer 227 mètres de long sur 40 mères de large.
Elle a été pensée par SeaTeach Solutions (Singapour) pour l’armateur Marine Assets (Dubaï).

Au cours de ces dernières années, Nautilus a aussi obtenu des droits de prospection et d’exploitation dans d’autres zones de l’Océan Pacifique, dont les îles Salomon et Tonga.

pad


Rédigé par PAD le Lundi 27 Avril 2015 à 06:41 | Lu 969 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus