Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


États fédérés de Micronésie : une convention pour garantir les droits des personnes handicapées



Pohnpei (États fédérés de Micronésie) – Le Gouvernement des États fédérés de Micronésie, par le truchement de sa Direction des affaires sanitaires et sociales, mène cette semaine, sur l’île-capitale de Pohnpei, une consultation sur la Convention relative aux droits des personnes handicapées auprès des représentants des administrations publiques et des organisations de la société civile concernées.

Cette consultation de trois jours, dont l’organisation est financée par l’Équipe régionale d’éducation en matière de droits de la personne de la Communauté du Pacifique (CPS), en collaboration avec le Programme d’aide australien et l’Union européenne, a pour objectif de renforcer les connaissances et les compétences des parties prenantes en ce qui concerne la Convention.

« Cet atelier arrive à point nommé, puisque la Direction des affaires sanitaires et sociales s’apprête justement à soumettre une résolution en faveur de la ratification de cette convention à la quatrième session ordinaire du 19e Congrès des États fédérés de Micronésie, qui s’ouvrira en septembre », a indiqué le Chargé des questions relatives aux personnes handicapées au sein de la Direction des affaires sanitaires et sociales, Stuard Penias.

Le Gouvernement des États fédérés de Micronésie a signé la Convention relative aux droits des personnes handicapées en septembre 2011 et prend des dispositions pour procéder à sa ratification dans le courant de l’année. Cette convention vise avant tout à « promouvoir, protéger et assurer la pleine et égale jouissance de tous les droits de l’homme et de toutes les libertés fondamentales par les personnes handicapées ».

Une résolution en faveur de la ratification de la Convention a été soumise au Congrès en 2013 afin d’enclencher le processus de consultation des différents États, de recueillir leurs observations et d’obtenir leur soutien. Depuis cette date, les quatre États fédérés, que sont Chuuk, Kosrae, Pohnpei et Yap, ont chacun adopté une résolution sur la ratification de la Convention au cours de différentes législatures.

Selon M. Penias, le Gouvernement des États fédérés de Micronésie a entériné sa politique nationale sur le handicap, qui définit les mesures prioritaires à prendre pour sensibiliser l’ensemble de la société et permettre l’insertion des personnes handicapées, notamment en cernant leurs besoins et les perspectives qui s’offrent à elles.

« Il est essentiel que les États fédérés de Micronésie s’associent au reste du monde pour défendre les droits des personnes en situation de handicap et améliorer leur insertion dans le monde économique. Nous avons de la chance que la CPS nous aide dans cette entreprise louable », a ajouté M. Penias.

La consultation portera notamment sur les thèmes suivants : les droits fondamentaux des personnes en situation de handicap, la non-discrimination et l’égalité (sera notamment abordée la notion d’aménagement raisonnable), l’explication des différents articles de la Convention, le texte en pratique, et le suivi et l’application de la Convention.

« La Convention relative aux droits des personnes handicapées fait partie des traités qui ont été le plus rapidement ratifiés dans le Pacifique : dix pays membres de la Communauté du Pacifique l’ont déjà ratifiée – ou y ont adhéré – depuis son adoption en 2006 et son entrée en vigueur en 2008 », a expliqué Mark Atterton, Directeur de l’Équipe régionale d’éducation en matière de droits de la personne de la CPS.

« La CPS continuera d’aider les États fédérés de Micronésie dans cette voie, car la ratification de la Convention représente une avancée importante pour le pays et les personnes en situation de handicap », a précisé M. Atterton.

Le Président de l’association des consommateurs de Pohnpei, Nelbert Perez, a, pour sa part, déclaré que la ratification de la Convention par les pays insulaires océaniens démontrait l’engagement des gouvernements du Pacifique envers les personnes en situation de handicap de la région.

« En Océanie, les personnes en situation de handicap sont confrontées à de nombreuses difficultés qui les empêchent de participer pleinement et effectivement à la vie de leurs communautés. La ratification de la Convention permet à nos gouvernements de faire l’inventaire des dispositions pour la défense des droits des personnes handicapées et d’identifier les lacunes existantes, de façon à offrir les mêmes chances à tous », a expliqué M. Perez.

La consultation sur la Convention relative aux droits des personnes handicapées se termine le 4 août.
États fédérés de Micronésie : une convention pour garantir les droits des personnes handicapées

Rédigé par Jean-Noël Royer le Lundi 8 Août 2016 à 10:09 | Lu 874 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus