Tahiti Infos

Enquête auprès des surfeurs du Papara Pro pour le coronavirus


La WSL a décidé de suspendre la compétition ce jeudi à midi alors que trois séries en open hommes avaient été disputées.
La WSL a décidé de suspendre la compétition ce jeudi à midi alors que trois séries en open hommes avaient été disputées.
Tahiti, le 12 mars 2020 – Le Papara Pro Open a été perturbée ce jeudi. Selon nos confrères de la Dépêche de Tahiti, la police municipale de Papara est intervenue pour demander la suspension de la compétition. La raison :  la présence d'un cas suspect de coronavirus parmi les surfeurs.  Une équipe de la direction de la Santé doit se déplacer sur le spot de Taharuu pour mener une enquête auprès des compétiteurs. 

Avis de turbulence sur le Papara Pro Open. La police municipale de Papara est intervenue jeudi sur le spot de Taharuu pour demander la suspension de la compétition. La raison : la présence d'un cas suspect de coronavirus parmi les surfeurs, comme le rapporte nos confrères de Tahiti Infos. 

Le mari de Maina Sage, pour le moment seule personnes atteinte par le virus au fenua, serait rentré en contact avec des surfeurs ces derniers jours. 

Jacques Raynal, ministre de la Santé, a cependant indiqué lors du point presse Etat-Pays jeudi, qu'aucun cas de Coronavirus n'a été confirmé. Une équipe de la direction de la Santé doit se déplacer sur le spot de Taharuu pour mener une enquête auprès des compétiteurs. 

Trois séries en open hommes ont été disputés, avant la suspension du Papara Pro Open à midi ce jeudi. Et chez les femmes la compétition est arrivée à son terme avec la victoire de la Hawaiienne Bettylou Sakura Johnson. 

Rédigé par Désiré Teivao le Jeudi 12 Mars 2020 à 12:08 | Lu 2004 fois