Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Emplois cabinets : nouveau renvoi du procès Tong Sang



Gaston Tong Sang en compagnie de son avocat, maître Jourdaine, mardi matin au palais de justice de Papeete.
Gaston Tong Sang en compagnie de son avocat, maître Jourdaine, mardi matin au palais de justice de Papeete.
PAPEETE, 17 mai 2016 - Le procès en correctionnelle de Gaston Tong Sang, Clarenntz Vernaudon et Fernand Roomataroa est renvoyé au 25 octobre prochain où il devrait faire l’objet d’une matinée d’audience. Les trois hommes sont soupçonnés de détournement de fonds publics.

L’ancien président de la Polynésie française et deux de ses anciens ministres étaient renvoyés mardi matin devant la juridiction pour "détournements de fonds publics par personnes dépositaires de l'autorité publique" dans un dossier symbole de l'instabilité politique des années 2008-2009.

L’audience a été renvoyée sur décision du tribunal, à la demande de maître Bennouar, empêché pour raisons personnelles et actuellement hors du territoire. L’avocat de Clarenntz Vernaudon a signifié sa demande de renvoi ce vendredi 13 mai. Et si cela n’avait pas été suffisant, Fernand Roomataaroa était mardi dans l’incapacité de venir des Australes en raison du mouvement de grève à Air Tahiti.

Renvoyée au mardi 25 octobre prochain ce procès en correctionnelle se tiendra vraisemblablement sur une matinée, compte tenu de la nature de l’affaire. Il devait initialement se tenir le 20 octobre 2015 mais avait été renvoyé une première fois pour cause d'absence de la présidente du tribunal, empêchée pour raison de santé.

Dans ce dossier de détournement, la justice reproche aux trois hommes d'avoir organisé en mai 2008 un remaniement ministériel destiné à renforcer la majorité précaire du président de l'époque, Gaston Tong Sang. Cet arrangement se serait accompagnée du reclassement ou de l'embauche injustifiée d'une vingtaine de personnes placées politiquement et dispatchées entre le ministère des Sports de Clarenntz Vernaudon et celui de l’Agriculture, confié à Fernand Roomataaroa. Et pour l’accusation, un doute sérieux plane sur les missions et le travail réel fourni par tout cet effectif entre mai 2008 et mars 2009.

La justice s’était intéressée à ce dossier suite à une interview "règlement de comptes" accordée par Fernand Roomataaroa aux Nouvelles de Tahiti. L'ancien ministre y avait déclaré, peu après son éviction du Ai'a Api, qu'on lui avait "imposé le personnel de Haamoetini Lagarde (…) et pas toujours des personnes qui bossent". Une enquête préliminaire avait été ouverte, suivie en 2010 d'une information judiciaire confié au juge d'instruction pour des faits présumés de détournements de fonds publics.

Gaston Tong Sang s’est toujours défendu de ces accusations d'emplois fictifs et de connivence en admettant au mieux une situation de "sureffectif" au sein de son administration.

L’actuel maire de Bora Bora, représentant pro-Fritch à l’assemblée de Polynésie française s’est dit serein mardi matin après l’annonce du nouveau renvoi de son procès : "Il faut laisser le tribunal mener ce jugement jusqu’à son terme", a-t-il déclaré à la presse. "Pour l’instant je n’ai rien à dire de plus que ce qui a été mis dans ma défense. Attendons la date du 25 octobre". Concernant ce nouveau renvoi, il se borne à constater que "la première convocation avait fait l’objet d’un renvoi qui n’est pas de mon fait, ni de celui des parties. Cette fois-ci, la grève d’Air Tahiti n’a pas permis à l’un des prévenus d’être présent".

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 17 Mai 2016 à 10:05 | Lu 1415 fois






1.Posté par TuladiBouffi le 17/05/2016 10:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et pour les procès fictifs, on fait comment ?

2.Posté par Mathius le 17/05/2016 14:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a des avocats qui aiment se faire payer dès honoraires en plus, pour demander des repports de dossiers qui aboutiront pas ã la condamnation des personnes jugés ( leurs clients)., car la justice dans ce dossier , est entrain de prendre le rôle des électeurs. Si les électeurs aiment voter pour des listes qui nomment des ministres qui dépensent de l'argent en embauchant des employés ne servant à pas grand chose, ce n'est pas le problème de la justice mais des électeurs. La justice n'est pas là pour dire la compétence des employés. Franchement apres ont s'étonne qu'elle n'a pas assez d'argent pour gérer les tribunaux. Ã combien reviennent ces proces ne servant à rien?
Qui pari avec moi que dans ce proces ils seront tous relaxés?

3.Posté par Pascal le 18/05/2016 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non, on va leur tirer les oreilles et leur dire de ne pas recommencer parce-que ce n'est pas bien ce qu'ils ont fait !

4.Posté par Mathius le 18/05/2016 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pascal, la justice applique le droit et pas des etat d'âmes d'un magistrat.ils ne seront même pas sermonnés

5.Posté par apache le 18/05/2016 16:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et encore renvoyer,ces magouilleurs là s'en sortent toujours,si c'était le petit Tetuanui ça serait direct la taule.Bandes de voleurs,toujours les mêmes.Allez la justice,la loi pour tout le monde.

6.Posté par paku le 19/05/2016 10:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'esl la de la cleptonomie

7.Posté par emere cunning le 20/05/2016 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore renvoyée au 25 octobre ! Héhé, ils ne sont vraiment pas pressés de rendre justice comme c'est le cas pour G Flosse et ses proches. De toute manière, GTS sait qu'il peut dormir tranquille après toutes les faveurs et concessions qu'il a faites à la France et ses dirigeants... au détriment du Pays. Aucun risque qu'il soit déclaré inéligible, bien au contraire, les marionnettes, ça sert.
@ TuladiBouffi,
l'essentiel, c'est que notre population prenne conscience qu'on se moque d'elle et qu'elle ne se laisse pas duper par ces procès fictifs d'une justice cinoche payée pour rentrer dans le chou de G Flosse d'une main et ménager (pour rester polie) de l'autre les marionnettes des magouilleurs qui la dirige.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Juillet 2018 - 17:00 Le visage du centre culturel de Paofai

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués