Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Edouard Fritch fondera son parti le 20 février



Le 19 septembre 2015, lors du rassemblement Tous ensemble avec Edouard Fritch organisé à la mairie de Pirae.
Le 19 septembre 2015, lors du rassemblement Tous ensemble avec Edouard Fritch organisé à la mairie de Pirae.
PAPEETE, 8 janvier 2016 - Le congrès constitutif du parti politique d’Edouard Fritch aura lieu samedi 20 février prochain, salle Aorai Tini Hau à Pirae.

L’information sur les détails de ce rassemblement a été révélée vendredi par la rédaction de Radio 1 et confirmée en interne par une source proche de l’organisation. Le congrès constitutif du parti politique d’Edouard Fritch est prévu le 20 février prochain, salle Aorai Tini Hau. La date et le lieu de ce rassemblement devaient être annoncés ce lundi lors de la séance des vœux à la presse du Président Edouard Fritch.

Mais le secret n’aura pas vécu jusque là. Les couleurs, le nom et le programme politique du mouvement des pro-Fritch seront présentés le 20 février 2016, lors de ce congrès fondateur où sont attendues "5000 à 6000 personnes". Ce rassemblement sera aussi l’occasion d'élire le président et les vice-présidents d’un parti politique dont l’hebdomadaire Tahiti Pacifique croit déjà savoir qu’il sera baptisé "Mana Huiraatira". "C’est une option, mais il y en a d’autres", relativise-t-on dans l’entourage d’Edouard Fritch.

Plus de 2 000 personnes avaient participé, le 19 septembre dernier dans les jardins de la mairie de Pirae, au rassemblement fondateur du mouvement politique constitué autour du Président de la Polynésie française quelques jours après la décision d’exclusion définitive d’Edouard Fritch prononcée le 1er septembre par le conseil politique du Tahoera’a huiraatira après 10 mois de mésentente publique entre Gaston Flosse et son "fils spirituel", jusqu'alors président délégué du parti orange.

Des personnalités de la société civile, mais surtout un nombre important de maires et d’élus municipaux avaient affiché, le 19 septembre, leur proximité avec cette nouvelle force politique agrégée autour du Président du Pays. Des élus locaux dont les pro-Fritch ont pu juger de l'importance du soutien lors des sénatoriales partielles de mai 2015, remportées dès le premier tour par le duo Laurey-Tetuanui des candidats soutenus par le gouvernement. Elus de proximité sur lesquels le futur parti d’Edouard Fritch entend s’appuyer pour relayer sa doctrine dans l’électorat populaire.

Un organe politique provisoire se réuni régulièrement depuis le 19 septembre, dans l'attente du congrès constitutif du parti. Il est composé du Président Edouard Fritch, de maires et élus municipaux, des ministres du gouvernement, de représentants de la société civile et des représentants du groupe Rassemblement pour une majorité autonomiste, récemment constitué par les 29 élus qui soutiennent l’action du gouvernement à l’assemblée. C’est notamment en son sein qu’est forgé le programme politique que défendra le parti d’Edouard Fritch dès cette année et pour les prochains rendez-vous électoraux.

"Il n’y a pas qu’une vision politicienne derrière tout cela, je cherche une organisation presque sociétale pour que tout le monde puisse contribuer à la réflexion et à la construction de notre pays" annonçait Edouard Fritch le 19 septembre à l’issue du rassemblement de la mairie de Pirae. Mais en terme d'ambition, il ne s’agit de rien moins que de dérober le flambeau autonomiste au Tahoera’a Huiraatira et d’inspirer dans l’électorat polynésien le leadership de l’exécutif pour les prochains rendez-vous électoraux : les élections législatives de juin 2017 et surtout pour les territoriales de mai 2018. Mais le chemin est encore long et jalonné d'imprévus.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Vendredi 8 Janvier 2016 à 11:06 | Lu 1452 fois






1.Posté par TAAHOA le 08/01/2016 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a des opportunistes dans ce parti. (parmi ceux qui sont à l'assemblée et au gouvernement) J'en vois 7 .Pas bon tout ça.

2.Posté par Hirinake le 09/01/2016 09:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tahoeraa Bis....que des Bobards nantis, vous ne battrez ni le Vieux Lion et encore moins notre Oscar national.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Septembre 2018 - 07:48 Les syndicalistes ne lâcheront rien

Vendredi 21 Septembre 2018 - 18:01 L'impression 3D pour lutter contre le handicap

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués