Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Covid-19: le "plan blanc" déclenché dans tous les hôpitaux du Grand Est



Strasbourg, France | AFP | lundi 26/10/2020 - L'Agence régionale de Santé (ARS) du Grand Est a annoncé lundi avoir demandé à tous les établissement de santé de déclencher le "plan blanc" pour "faire face au rebond épidémique significatif".

Cette demande, adressée vendredi aux établissements, est justifiée par la "situation sanitaire exceptionnelle", souligne l'ARS dans un communiqué.

Le plan blanc avait déjà été activé au niveau régional par l'ARS d'Ile-de-France. Il a également été activé de manière plus localisée à Lille, Lyon, Grenoble ou Saint-Etienne.

Selon les données de Santé Publique France, le taux d'incidence hebdomadaire au 22 octobre s'élevait à 465,9 cas pour 100.000 habitants dans la métropole strasbourgeoise, soit un chiffre supérieur à celui de la métropole du Grand Paris (444,8) ou de Marseille (465,5).

Les chiffres enregistrés pour les agglomérations de Metz (337,5) et Nancy (297) sont également supérieurs au seuil d'alerte maximale, fixé à 250 pour 100.000 habitants.

La situation sanitaire s'est rapidement dégradée dans la région Grand Est: entre le 22 septembre et le 23 octobre, le taux d’incidence a été multiplié par 10 en Haute-Marne et dans les Vosges, par 7 dans l’Aube, par 5 en Moselle, par 4,5 dans le Bas-Rhin et par 4 dans le Haut-Rhin.

Le plan blanc est un dispositif qui doit permettre de "mobiliser immédiatement les moyens de toute nature" dont disposent les hôpitaux "en cas d'afflux de patients", rappelle l'ARS. 

Elle souhaite ainsi mettre en œuvre un "plan de réarmement" pour les capacités de réanimation, et "garantir la mobilisation" du personnel médical et paramédical.

Elle appelle également à une "coordination" entre tous les professionnels de santé, qu'ils soient publics ou privés, de ville ou hospitaliers, salariés ou libéraux.

En conclusion, l'ARS salue la "solidarité exemplaire" et la mobilisation des professionnels lors de la première vague de l'épidémie, au printemps, qui avait particulièrement affecté la Région Grand Est. "C’est cette même solidarité qui permettra de faire face à la seconde vague de l’épidémie qui a débuté", assure-t-elle.

le Lundi 26 Octobre 2020 à 04:49 | Lu 177 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 4 Décembre 2020 - 06:07 Sur Brut, Macron échange avec la "Génération Covid"

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus