Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Corruption aux Marianne du Nord : la peine du Gouverneur commuée



SAIPAN, mardi 7 juillet 2015 (Flash d’Océanie) – Benigno Fitial, ancien Gouverneur du territoire américain des Marianne du Nord et figure politique locale, condamné fin juin 2015 à un an de prison, après avoir été reconnu coupable de malversations dans l’exercice de ses anciens mandats, a finalement vu cette peine commuée, rapporte le quotidien Marianas Variety.

Cette décision a été entérinée par le successeur de M. Fitial, l’actuel Gouverneur Eloy Inos.
Ce dernier a évoqué une décision « très difficile à prendre » car elle signifie que cet ancien dirigeant, âgé de 69 ans, souffrait aussi de problèmes de santé qui le contraignent à faire de nombreux déplacements aux Philippines, où il suit un traitement pour un diabète avancé.
M. Inos a aussi parlé des « services rendus » aux Marianne du Nord et du fait que, selon lui, les citoyens devraient « tourner la page ».
M. Fitial avait non seulement été condamné à un an de prison, exécutable dès le 6 juillet 2015, mais aussi à une amende de six mille dollars US et à une peine d’inéligibilité à vie.

David A. Wiseman, le juge qui entendait l’affaire, en rendant sa sentence, avait alors insisté sur le fait que la conduite passée cet ancien dirigeant, dans le cadre d’un mandat électif, ne pouvait être tolérée.
M. Fitial a exercé deux mandats de Gouverneur des Marianne du Nord, avant de démissionner de ces fonctions en février 2013.
La chambre locale des représentants venait de le sanctionner sur la foi d’accusations de corruption et de négligence.
Le 11 février 2013, le vote de la Chambre des Représentants a penché en faveur de l’empêchement (impeachment) par 16 voix, 4 contre, concernant douze des treize chefs d’accusation portés à l’encontre du dirigeant.

Massages à domicile

Parmi ces accusations : l’octroi de plusieurs marchés dans des secteurs clés de l’économie locale (électricité, contrat de 190 millions de dollars US pour une centrale au diesel attribué à une société américaine du Delaware), jugés en violation des procédures établies en la matière, mais aussi une affaire d’autorisation spéciale du Gouverneur de relâcher une détenue du centre pénitentiaire, afin qu’elle se rendre à sa résidence pour lui donner un massage.
Les faits s’étaient produits en janvier 2010, aux aurores.
M. Fitial a aussi assumé les hautes fonctions de Président de l’assemblée locale au cours de trois législatures.

pad

Rédigé par PAD le Mardi 7 Juillet 2015 à 06:27 | Lu 374 fois





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Janvier 2021 - 05:55 Un séisme de magnitude 7 au sud des Philippines

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus