Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Chine: Alibaba, géant du web, se rêve en grand du sport



Pékin, Chine | AFP | jeudi 04/02/2016 - Alibaba, le géant chinois du e-commerce, entend convertir ses centaines de millions d'utilisateurs en fans de sport, dans une Chine où l'économie sportive explose et devrait générer des milliards d'euros, a expliqué jeudi un cadre du groupe à la presse.

"Alibaba aimerait convertir ses quelque 500 millions d'utilisateurs en sportifs et utiliser ses atouts afin de les aider", a déclaré Zhang Dazhong directeur général d'Alisports, la branche sport d'Alibaba, au South China Morning Post (SCMP), un journal de Hong Kong.

"Le pouvoir de consommation en Chine est immense et gigantesque -- et la consommation de sport va y exploser", a-t-il pronostiqué.

Signe de cette nouvelle tendance, pour la première fois les clubs chinois de football ont été les seconds plus dépensiers lors du mercato hivernal derrière leurs homologues anglais. La Chine, déjà organisatrice des JO d'hiver de 2022, ambitionne par ailleurs à terme d'accueillir une Coupe du monde de football.

Alibaba, fondé par le charismatique Jack Ma, possède 38% du club chinois champion d'Asie de football, le Guangzhou Evergrande Taobao. M. Zhang a même rencontré en janvier à Shanghai l'un des agents les plus puissants de la planète foot, Jorge Mendes, et son client l'ex-coach de Chelsea Jose Mourinho, afin de discuter de partenariats, selon le SCMP.

En 2014, le gouvernement chinois avait assuré vouloir faire du marché du sport "un vecteur essentiel de développement durable économique et social" qui pourrait représenter en 2025 plus de 5.000 milliards de yuans (682 milliards d'euros).

Des entreprises chinoises ont répondu par des accords retentissants: le géant immobilier Wanda a acquis le groupe suisse de marketing sportif Infront et racheté 20% du club de football espagnol de l'Atletico Madrid, tandis qu'un consortium de fonds d'investissements étatiques menés par China Media Capital a acquis 13% des parts de Manchester City.

Mais l'ambition d'Alisports est davantage de sponsoriser un championnat tout entier: "Notre idée n'est pas d'acheter un club ou une équipe, mais de créer une plateforme pour les clubs et les équipes".

Les initiatives d'Alibaba pourraient contribuer à moderniser le secteur en Chine et combler les ambitions de Xi Jinping de voir le pays se qualifier, organiser puis gagner une Coupe du monde, a-t-il souligné.

"Je suis sûr que la Coupe du monde viendra en Chine tôt ou tard, a affirmé M. Zhang au SCMP. Et avec l'émergence d'Alisports (ce) rêve... se réalisera encore plus tôt".

Rédigé par () le Jeudi 4 Février 2016 à 05:34 | Lu 87 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies