Tahiti Infos

Carnets de vaccination falsifiés : enquête ouverte pour faux et usage de faux


Tahiti, le 24 janvier 2022 – Après avoir reçu plusieurs signalements de la Direction de la santé sur l'utilisation de carnets de vaccination falsifiés afin d'obtenir un Qr code, le parquet de Papeete a ouvert lundi une enquête pour faux et usage de faux.
 
Lors de l'audience solennelle qui s'est tenue vendredi au palais de justice de Papeete, le procureur de la République, Hervé Leroy, indiquait à nos confrères de Tntv que le parquet avait été “destinataire de certains signalements laissant à penser que des personnes avaient obtenu frauduleusement des carnets de vaccination ou avaient en tout cas falsifié des mentions apposées sur ces carnets”. Le procureur expliquait également que des enquêtes allaient être “diligentées”.
 
Selon nos informations, c'est chose faite puisqu'une enquête a été ouverte lundi pour des faits de faux et d'usage de faux. Les deux signalements émis par la Direction de la santé concernaient en effet des personnes ayant présenté des carnets de vaccination pour obtenir un QR code. Mais les informations indiquées sur le document ne correspondaient pas  aux informations contenues dans la base de données de la Direction de la santé. Sur deux de ces faux carnets de vaccination, les faussaires avaient également imité la signature d'un médecin. 
 
Notons que les faits de faux et d'usage de faux sont passibles de trois ans de prison et cinq millions d'amende. Des peines qui passent à cinq ans de prison et neuf millions d'amende lorsque le faux document est habituellement délivré par une administration. 

Rédigé par Garance Colbert le Lundi 24 Janvier 2022 à 18:32 | Lu 4658 fois