Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Canal+ lance une offre de mini-séries payantes pour mobile



Paris, France | AFP | jeudi 24/11/2016 - Le groupe Canal+ lance vendredi son application Studio+, un bouquet de séries courtes exclusivement sur mobile, visant notamment les jeunes, qui délaissent de plus en plus la télévision.

Quinze séries vont être disponibles, pour 4,99 euros par mois sans engagement, a annoncé jeudi Dominique Delport, président de Vivendi Content. Avec à chaque fois 10 épisodes de 10 minutes, ces séries, visibles hors-ligne, entendent s'adapter aux temps de trajet en transports en commun.

Canal+, dont le nombre d'abonnés ne cesse de chuter, fait le pari que des spectateurs lassés de la télévision, notamment les jeunes, seront prêts à s'abonner pour ces contenus sur mobile. Les abonnés de Canal+ y auront accès pour 1,99 euro par mois.

A l'affiche pour le lancement de cette application, des séries d'action et de science-fiction, très rythmées, dont la comédie d'aventure française "T.A.N.K", l'histoire de tueurs à gages "Kill Skills", ou encore une comédie romantique autour d'une skateuse américaine, "Joy".

Canal+ promet d'ajouter une nouvelle série par semaine, pour un total de 25 séries originales et 25 acquisitions par an, mais aussi quelques documentaires. Avec un budget d'environ 35 millions d'euros par an pour 2016 et 2017, et des séries traduites en six langues, Studio+ veut aussi démontrer la force de frappe internationale du groupe Vivendi, propriétaire de Canal+.

Studio+ a déjà été lancée au Brésil avec l'opérateur mobile Telefonica, et a séduit 20.000 abonnés depuis le mois d'octobre. L'application devrait bientôt être disponible dans d'autres pays d'Amérique latine, dans d'autres pays d'Europe, à commencer par l'Italie, et en Amérique du Nord.

L'application a été conçue par Watchever, la filiale allemande de vidéo à la demande du groupe Vivendi, dont la fermeture est prévue pour la fin de l'année.

"Les gens ont l'habitude de payer sur mobile. Notre pari est de créer ce réflexe pour les séries", a souligné Dominique Delport en citant Gameloft, l'entité de Vivendi qui développe des jeux pour mobiles, dont certains sont payants.

Vivendi n'est pas le seul groupe à faire ce pari : Studio+ devrait bientôt faire face à l'application Blackpills, imaginée par des co-fondateurs de Deezer et d'Allociné, soutenue par Xavier Niel, et pour laquelle Luc Besson a préparé une première série.

Canal+ n'a pas donné d'objectifs de vente pour cette application, mais des offres spéciales proposées par les opérateurs Orange et Bouygues Telecom devraient aider à la diffuser début 2017.

tsz/leb/alu/sd

Rédigé par () le Vendredi 25 Novembre 2016 à 05:46 | Lu 218 fois





Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies