Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Calédonie/nickel: négociations en cours entre transporteurs, miniers et gouvernement



photo LNC
photo LNC
Nouméa, France | AFP | jeudi 20/08/2015 - Les transporteurs du nickel, les miniers et le président du gouvernement calédonien ont renoué jeudi les fils de la négociation, pour tenter de résoudre le conflit qui les oppose depuis 16 jours sur l'ouverture d'un nouveau canal d'exportation.

La réunion, organisée au haut-commissariat de la République, a débuté à 9H30 et elle était toujours en cours en début de soirée (jeudi matin heure de Paris). Pendant la tenue de cette négociation, les accès de Nouméa ont été libérés par les camions des transporteurs, qui avaient bloqué la capitale économique de la Nouvelle-Calédonie la veille.

Les mineurs et les rouleurs réclament l'autorisation d'exporter des minerais à faible teneur de nickel vers la Chine afin, disent-ils, de compenser la baisse des exportations vers l'Australie et le durcissement des conditions imposées par leur client Queensland Nickel (QNI) ainsi que ​pour maintenir le volume de travail des rouleurs.

Le comité consultatif du commerce extérieur des mines et le Groupe de travail des présidents et signataires de l'accord de Nouméa (GTPS) ont donné un avis défavorable à leur requête au nom du respect du schéma minier qui autorise les exportations vers les clients traditionnels que sont le Japon et l'Australie et ne prévoit pas l'ouverture de nouveaux flux d’exportations.

Cette question, principal point de blocage, n'avait toujours pas été abordée en début de soirée. Aucune autre information sur la teneur des discussions ne filtrait.

Dès 4H00 du matin jeudi, les barrages en brousse avaient été allégés et la ​circulation rétablie normalement dans Nouméa et son agglomération. Les rouleurs restaient toutefois mobilisés aux abords des principaux ronds-points dans l'attente de l'issue des discussions.

A l'appel de l'Union Calédonienne (UC, indépendantiste), une réunion de mobilisation est prévue vendredi à Pouembout (province Nord). "Préparons-nous à fermer les sites miniers", a déclaré Pascal Naouna, le commissaire politique UC de la région Paici-Cemuchi, dans un communiqué.

ap-sla/vm/it

Rédigé par () le Jeudi 20 Août 2015 à 05:03 | Lu 429 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus