Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

"C'est pour bébé que j'ai fait ça" déclare le braqueur de Pueu



Les effets saisis par la gendarmerie sur indication de Vaianui, après le braquage de la roulotte pizzeria samedi soir.
Les effets saisis par la gendarmerie sur indication de Vaianui, après le braquage de la roulotte pizzeria samedi soir.
PAPEETE, 9 juillet 2015 – Le braqueur de Pueu a finalement été jugé jeudi en comparution immédiate. Le tribunal l'a condamné à 8 mois de prison dont 4 avec sursis assortis d'une mise à l'épreuve de 2 ans, et a prononcé un mandat de dépôt. Son acte était passible d'une peine de 20 ans de réclusion criminelle.

Vaianui passera les quatre prochains mois à Nuutania. Ce père de famille, primo-délinquant de 31 ans, avait été interpellé dans la nuit de samedi à dimanche après le braquage, armé d'un fusil à plomb, d'une roulotte pizzeria de Pueu.

Présenté une première fois en comparution immédiate lundi, son jugement n'avait pu avoir lieu en raison d'un dysfonctionnement judiciaire.

> Lire aussi : Un braqueur et un violeur présumés relâchés suite au retard d'un procureur

Il a été de nouveau cité en comparution immédiate jeudi après-midi et reconnu coupable du crime de vol à main armé. Il est condamné à une peine de 8 mois de prison dont 4 avec sursis, assortie d'une mise à l'épreuve de 2 ans. Le tribunal a prononcé son mandat de dépôt.

Le visage repentant, ce solide gaillard a reconnu sans mal les faits. L'élocution calme, l'air navré, il a poliment servi des "oui Madame" à la juge Lacroix durant l'instruction à l'audience. Il a même reconnu, sans qu'on le lui demande lors de sa garde à vue, un premier vol en mai dernier au même endroit. Le larcin avait discrètement été commis alors que le pizzaiolo fermait la roulotte : "40 mille francs et quelques pièces", avoue-t-il simplement. Personne ne le soupçonnait.

"Un travail pour retrouver de la dignité"

Concernant le braquage de samedi soir, l'explication qu'il finit par lâcher à la barre est pathétique : "C'est pour bébé que j'ai fait ça. Il n'y a pas de travail, il n'y a pas d'argent. C'est pas souvent qu'il y a de la bouffe à la maison". Vaianui et sa compagne sont les parents d'un nourrisson de 5 mois. Sans emploi, le couple loge au domicile des parents à deux kilomètres de la marina de Pueu.

Vers 22 heures samedi soir, sur ce site de restauration, commune de Taiarapu-Est sur la presqu'île de Tahiti, camouflé derrière une cagoule "trois trous" et vêtu d'une veste de treillis, il avait braqué, armé de son fusil à plombs de calibre 4.5, l'employé d'une roulotte, lui réclamant la recette du jour. Celui-ci la lui avait d'abord remise : 30.000 Francs. Mais déjà victime d'un premier vol de sa recette en mai dernier, le pizzaiolo avait plaidé sa cause en déclarant qu'il perdrait son emploi, après ce second cambriolage. Et, au terme d'une "négociation" Vaianui avait accepté de ne garder que 10.000 Fcfp, rendant à l'employé 20.000 Fcfp avant de s'enfuir vite en direction de la montagne où il s'était évanoui dans l'obscurité.

Mais, en dépit de son camouflage, Vaianui avait ce soir-là été identifié "à sa démarche" par la propriétaire d'une roulotte voisine. Sans compter que, chemin faisant vers 21h30 alors qu'il se rendait à bicyclette vers la roulotte, il s'était vanté de ses intentions, auprès de trois jeunes connaissances croisées par hasard.

Et vers 2h30, dimanche matin, il avait simplement été cueilli en douceur par les gendarmes alors qu'il tentait de regagner son domicile.

Immédiatement placé en garde à vue, ce primo délinquant avait une première fois été cité en comparution immédiate ce lundi, à 14 heures, devant le tribunal correctionnel de Papeete pour vol avec la menace d'une arme. Le tribunal n'avait pu être constitué en raison d'un retard de présentation du ministère public. Vaianui avait été remis en liberté.

Il est visé, depuis, par une plainte pour coups et blessures déposée sa sœur après un accrochage mercredi matin au sujet de sa situation judiciaire et personnelle. Mercredi, en constatant l'ouverture de cette nouvelle procédure, il a menacé de mettre fin à ses jours en se tranchant la gorge. "C'est ma sœur, je l'aime. Je l'ai toujours défendu lorsqu'elle avait des problèmes", a-t-il déclaré à la barre alors que ce matin-là, sous le coup de l'emportement il avait lâché des menaces de mort en direction de sa petite sœur. Face au risque de suicide, le tribunal a ordonné une prise en charge psychiatrique dès son arrivée à Nuutania.

"Moi, j'ai une solution pour ce genre de délinquant", a suggéré Me Tefan lors de sa plaidoirie : "avoir un travail pour retrouver de la dignité". Durant sa période de mise à l'épreuve, Vaianui sera assujetti à une obligation formation professionnelle. L'occasion peut-être de s'aménager une seconde chance et d'en faire profiter les siens.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 9 Juillet 2015 à 16:46 | Lu 1457 fois






1.Posté par Tahiarii le 09/07/2015 17:20 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas de pitié pour ces personnes, le koprah, la pêche, l''artisanat... Autant de ressources à exploiter qui vous permettront de gagner votre vie. Sortez vous les doigts du Luc au lieu de choisir la facilité. Pff

2.Posté par taioro pua le 09/07/2015 21:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Tahiarii
ben vas y trouve lui un job

3.Posté par teivatane le 10/07/2015 05:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ici tout n'est qu'injustice, intolérance et inégalité,.....DEMANDE UNE EVASAN SOCIALE EN FRANCE !!!!!

4.Posté par TARTONPION le 10/07/2015 08:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et le mec, il est père de famille, il traine toute la nuit dehors à bicyclette...

5.Posté par CITRUS le 10/07/2015 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bonjour
au risque de déclencher la ''ire'' de certains ,......
j'ai malheureusement l'impression que plus ça vas, plus les gens se lâche derrière leurs ordi
a balancer tous et n'importe quoi,
qu'elle raison valable pour excuser ce '''braquage'''si il avait eu un 12 ou autre calibre
et par ce que '''se salop''' de marchant défend sa recette, il tire................................
comme dab la faute.... a la, société , a l’école qui ne l'a pas instruit , a ses salops de patrons qui refusent
d’embaucher des fainéants /est/ ou des illettrés,aux gendarmes qui détruisent les champs de ''PAKA''
il n'y a pas de sot métiers....en temps de crise ,tout est bon pour faire bouillir la marmite

6.Posté par tteum le 10/07/2015 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eh oui... c'est bien nous ça... toujours prompts à critiquer, juger et condamner... apparemment, ce gars n'a pas si mauvaise conscience malgré son acte... et c'est tout de même étonnant pour un braqueur de ne garder qu'une partie de la recette évitant ainsi la perte d'emploi de l'employé !... j'en suis baba !

Et ici, malgré le dernier couac de la justice, il me semble qu'elle ait appliqué une certaine tolérance à sa peine... espérons désormais qu'il s'acquittera au mieux de ses "nouvelles tâches" pour une nouvelle vie...

7.Posté par zozo le 10/07/2015 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

G FLOSSE en liberté avec plusieurs centaine de million détourné et lui 4 mois ferme pour 10000 fcp négocié !!! TROUVEZ l'erreur . Pourquoi ne pas lui avoir donné des travaux d'intérêt général ? AH OUI c'est vrai il y a plus de boulot. C'est nos politique qui devrait aller en prison pour absence de RSA et d'allocation chomage !!!!!! ! l'indexation du nouveau magistrat serait plus utile en etant reversé au sans emplois !!!!! surtout vu la qualité de notre tribunal; Enfin pendant 4 mois cet homme aura à manger ,un toit et des soins. Sa famille et son bébé eux c'est autres choses !!!

8.Posté par Tahiarii le 10/07/2015 13:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@pua
C''est moi qui doit chercher un job pour lui ?Je penses qu''il peut se débrouiller seul si il est foutu de se procurer une arme et apparemment tu est dans la même situation que lui pour que tu le défende..

9.Posté par Roro LEBO le 10/07/2015 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
La bouffe simple peut être "facile" a trouver si vous avez des amis/ies,
tant que les gens sont respectés.

10.Posté par tessye le 13/07/2015 18:26 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On est prêt à tout pour nos enfants.

11.Posté par CITRUS le 14/07/2015 16:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

RE
oui ,......prêt a tout,.....................
sauf aller bosser

12.Posté par coyote le 15/07/2015 05:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

moralité : ne faites pas de gosses ! :)

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 17:29 Un premier bilan mitigé pour le Téléthon

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance