Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Bagarre familiale et élus menacés à Faaite : Les deux frères en prison pour un mois



Le tribunal a ordonné le mandat de dépôt pour la partie ferme de la peine prononcée hier contre les deux frères.
Le tribunal a ordonné le mandat de dépôt pour la partie ferme de la peine prononcée hier contre les deux frères.
PAPEETE, le 2 février 2017 - Interpellés mardi pour avoir frappé un de leur frère et menacé, ivres avec une hache, deux élus locaux qui tentaient de les ramener à la raison, ils ont été condamnés ce jeudi en comparution immédiate à Papeete. Et écroués.


Six mois de prison dont cinq avec sursis, et mandat de dépôt pour Nuutania pour la partie ferme de la peine, soit un mois, à effectuer immédiatement. C'est la condamnation que le tribunal correctionnel a prononcé, ce jeudi en comparution immédiate, contre les deux frères interpellés mardi soir sur l'atoll de Faaite aux Tuamotu, à la suite d'une violente bagarre familiale. La situation était devenue si électrique entre les protagonistes de cette rixe, quatre fils et leur père, que la décision avait été prise d'envoyer sur place, en urgence et en avion Casa, une douzaine de gendarmes.

Un suicide en marge de la violente dispute

Les hommes de cette famille de coprahculteurs avaient dilapidé en bière une partie de leur paie du jour, récupérée dans l'après-midi. Déjà bien alcoolisés, deux des frères avaient fait mine de se battre, provoquant semble-t-il la colère du père qui avait violemment intimé l'ordre à l'aîné d'arrêter et d'aller se calmer ailleurs. Piqué au vif à son tour, ce dernier allait se retourner contre le paternel provoquant l'intervention d'un troisième frangin. Dans cet imbroglio que même l'enquête rapide des gendarmes n'a pas permis de vraiment tirer au clair, un drame allait se jouer avec le suicide concomitant d'un quatrième membre de la fratrie, qui fêtait pourtant ses 16 ans en marge de cette beuverie familiale. Les raisons de son geste restent un mystère.

Appelés par la mère de famille pour ramener le calme, débordée par les événements, deux adjoints au maire allaient se faire accueillir par le plus énervé des deux frères, les sommant de déguerpir sur le champ en les menaçant avec une hache. C'est à ce moment-là que la décision a été prise d'appeler Tahiti et les gendarmes en renfort.

Les deux frères âgés de 20 et 30 ans, jamais condamnés par le passé et très calmes aujourd'hui à l'audience du tribunal à Papeete, ont livré une version confuse des événements à la barre. Accusé d'avoir frappé l'un de ses frères en plus d'avoir menacé les élus locaux avec la hache, l'aîné a expliqué qu'il l'avait en fait maîtrisé par la force de peur que celui-ci, qui aurait également menacé de se suicider au plus fort de la bagarre, ne mette ses menaces à exécution.

La famille est connue localement pour ses débordements, quand les efforts pour cultiver le coprah se convertissent en consommation massive d'alcool.

Les élus menacés ne se sont pas constitués partie civile pour ne pas ajouter au trouble que cette affaire a jeté sur l'atoll de Faaite, mais ont demandé à l'avenir à être respectés et écoutés quand ils sont amenés à intervenir en pareille circonstances.




Rédigé par Raphaël Pierre le Jeudi 2 Février 2017 à 18:12 | Lu 4277 fois







1.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 02/02/2017 23:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Six mois de prison dont cinq avec sursis, et mandat de dépôt pour Nuutania pour la partie ferme de la peine, soit un mois, à effectuer immédiatement" vs un an avec mandat de dépôt et menottage à la barre pour n'avoir pas même effleuré de douanier virtuel lors de la sortie de ma ROLLS-ROYCE Silver Spur hohohohohoho rollstahiti@gmail.com

2.Posté par legalizz fafaru le 03/02/2017 08:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut faire comme les commentateur alcoolique , il faut apprendre a boire , c'est simple a comprendre

3.Posté par Mc ICE le 03/02/2017 08:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut être indulgent , ils ont agis sous l'emprise d'une drogue légale.

4.Posté par Maitaioe le 03/02/2017 09:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Youngest son said to himself, "What a screwed up family I have, I'm out!"

5.Posté par simone grand le 03/02/2017 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Faaite, il serait judicieux d'organiser une psychothérapie de groupe car pour biens des gens, ce qui s'est passé reste un mystère douloureux non élucidé. Je suggère l'intervention de psychiatres du genre Ioana et Frédéric Atger et/ou de Lucien Hounkpatin.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Octobre 2018 - 16:11 200 000 francs pour un gramme d’ice au détail

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués