Tahiti Infos

Avec la rentrée scolaire, l'épidémie de diarrhée repart à la hausse


Le risque de transmission du rotavirus est particulièrement élevé en milieu scolaire prévient le Bureau de veille sanitaire.
Le risque de transmission du rotavirus est particulièrement élevé en milieu scolaire prévient le Bureau de veille sanitaire.
PAPEETE, le 21 août 2015. L'épidémie de diarrhée aiguë qui semblait en passe d'être contenue sur le territoire est repartie à la hausse dès la première semaine de la rentrée scolaire (10-17 août). Or, le risque de transmission est particulièrement élevé en milieu scolaire prévient le Bureau de veille sanitaire.

Pour lutter contre la propagation du rotavirus dont la rapidité de transmission peut-être redoutable il est conseillé d'être vigilant sur l'hygiène des mains (le plus fréquemment possible, notamment après chaque passage aux toilettes et chaque change de bébé) et la réhydratation permanente des personnes atteintes par des crises de diarrhées. Ces dernières entraînent en effet une perte importante d'eau et de sel minéraux jusqu'à la déshydratation, en particulier chez les enfants et les personnes âgées: il donc nécessaire de boire beaucoup d'eau (en bouteille ou bouillie) ou de solution orale de réhydratation(pharmacie), en petite quantité mais de façon très fréquente. Pour les personnes les plus fragiles, une consultation médicale s'impose.

Au chapitre des maladies à surveiller sur le territoire, la dengue persiste encore et toujours : 26 cas ont été confirmés entre le 10 et le 17 août dernier, dont huit ont été sérotypés DENV 1. Huit personnes ont été hospitalisées pour ces cas de dengue depuis le 1er août, dont deux cas graves. Enfin, avec les pluies qui affectent régulièrement la météo jusque dans cette saison sèche, la leptospirose est également une menace sanitaire persistante. Il y a eu trois nouveaux cas déclarés entre le 10 et le 17 août derniers.

Rédigé par Mireille Loubet le Vendredi 21 Août 2015 à 15:19 | Lu 765 fois