Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Australie: vers un référendum sur la reconnaissance des aborigènes dans la Constitution



Australie: vers un référendum sur la reconnaissance des aborigènes dans la Constitution
SYDNEY, 10 juillet 2013 (AFP) - Le nouveau Premier ministre australien s'est engagé mercredi à convoquer un référendum sur la reconnaissance des aborigènes dans la Constitution si les travaillistes remportaient les prochaines élections législatives.

Son prédécesseur, Mme Julia Gillard, évincée lors d'un vote de confiance au sein du Parti travailliste le 26 juin pour cause d'impopularité, avait renoncé à organiser une telle consultation en invoquant la frilosité de l'opinion publique.

Mais Kevin Rudd, qui s'exprimait à l'occasion du 50e anniversaire d'un mouvement d'affirmation des droits aborigènes, a estimé qu'il s'agit là d'une priorité pour l'Australie. "C'est pourquoi, en tant que Premier ministre, je souhaite voir cette question soumise aux Australiens par référendum dans les deux ans suivant l'élection du prochain Parlement".

Les prochaines législatives doivent se tenir d'ici à novembre.

M. Rudd a précisé vouloir associer l'opposition et le chef du Parti conservateur Tony Abbott pour la rédaction de la question référendaire.

"Plus de délais, plus de prétextes, plus de patates chaudes. Il est temps que la nation s'empare de cette question. C'est mon engagement", a-t-il dit.

Tout amendement à la Constitution australienne passe par un référendum.

Alors qu'il était également chef du gouvernement travailliste, Kevin Rudd avait été le premier, en février 2008, à présenter des excuses nationales aux aborigènes pour les mauvais traitements qui leur ont jadis été infligés.

En 1963, les aborigènes de la communauté du Yirrkala, dans le nord du pays, s'étaient élevés contre une décision du gouvernement d'annexer une partie de leurs terres pour exploiter une mine de bauxite.

Les Yolngu avaient envoyé une pétition aux parlementaires australiens revendiquant la propriété ancestrale de ces terres.

Ils n'avaient pas eu gain de cause mais la conscience aborigène était née, qui allait déboucher en 1967 sur leur reconnaissance en tant que citoyens australiens et leur droit à la terre en 1976.

Le Parlement australien a officiellement reconnu cette année que les aborigènes étaient les premiers habitants de l'île.

Lors de l'arrivée des colons européens en Australie en 1788, les aborigènes étaient environ un million. Ils ne représentent plus aujourd'hui que 470.000 des 23 millions d'habitants du pays continent où ils forment le groupe démographique le plus défavorisé.

mp/ajc/pj/gab/jh
© 1994-2013 Agence France-Presse

Rédigé par AFP le Jeudi 11 Juillet 2013 à 06:00 | Lu 292 fois






1.Posté par simone grandi le 11/07/2013 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ET Oscar est allé chercher le soutien anticolonialiste auprès d'Australiens et d'un tel gouvernement
cherchez l'erreur
Simone Grand

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués