Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Australie: une femme accusée du meurtre d'un enfant et de sa grand-mère à coups de cisaille



Melbourne, Australie | | jeudi 02/04/2015 - Une femme d'origine chinoise de 45 ans a comparu jeudi devant la justice australienne, poursuivie pour avoir tué à coups de cisaille un petit garçon de quatre ans et sa grand-mère, meurtres qu'elle aurait commis par dépit amoureux.

Cai Xia Liao, 45 ans, entretenait une liaison amoureuse avec le grand-père de l'enfant mais Brian Mach, 61 ans, y avait mis fin récemment.

C'est ce qui aurait poussé l'accusée, selon la police, à se rendre au domicile de son ancien amant mardi à Melbourne pour le ligoter et le baillonner.

Puis, elle est accusée d'avoir tué son petit-fils Alastair, alors que celui-ci était dans son lit. L'enfant a subi des plaies à la tête et au cou, ainsi que des blessures de défense aux mains.

L'accusée aurait alors attendu 10 heures le retour de la grand-mère, absente du domicile, l'attaquant à son tour avec les mêmes cisailles de jardinier dans l'arrière-cour du logement.

Un voisin a prévenu la police après avoir été témoin du second meurtre. La grand-mère a été frappée 23 fois.

Le grand-père a été hospitalisé pour des blessures légères.

En comparaissant brièvement jeudi devant un tribunal de Melbourne, l'accusée, arrivée en Australie avec un visa de touriste et qui ne parle pas l'anglais, était secouée par les sanglots alors que la famille des victimes était également en pleurs, a rapporté la presse locale.

Rédigé par () le Mercredi 1 Avril 2015 à 22:13 | Lu 514 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus