Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Australie: un parc d'attractions condamné à 2,2 millions d'euros pour la mort de 4 personnes



Brisbane, Australie | AFP | lundi 28/09/2020 - Le propriétaire australien du plus grand parc d'attractions du pays a écopé lundi d'une amende de 3,6 millions de dollars australiens (2,2 millions d'euros) pour des défaillances en termes de sécurité qui ont conduit en 2016 à la mort de quatre personnes.

Deux femmes et deux hommes étaient décédés quand leurs des radeaux circulaires étaient entrés en collision dans une attraction aquatique du parc Dreamworld, situé sur la Gold Coast australienne, une région touristique de l'est du pays. 

Un tribunal du Queensland a estimé que la compagnie a enfreint les lois de cet Etat en matière de sécurité et sanitaire, des faits passibles d'une peine maximale de 4,5 millions de dollars australiens.

Dans un communiqué à la Bourse australienne, le propriétaire du parc, Ardent Leisure a reconnu son entière responsabilité et présenté "sans aucune réserve" ses excuses.

Son conseil d'administration et ses dirigeants ont exprimé leurs "plus sincères condoléances" aux familles des victimes pour "l'énorme perte subie par chacune d'entre-elles à la suite de cette terrible tragédie".

La compagnie, qui a fait l'objet de vives critiques pour après avoir essayé de rouvrir son parc avant même l'enterrement des victimes, a affirmé que la nouvelle direction a "totalement revu" les procédures du parc d'attractions en matière de sécurité.

M. Leisure a indiqué avoir indemnisé la "majorité" des familles ainsi que les personnes touchées par ce drame.

le Mardi 29 Septembre 2020 à 06:00 | Lu 356 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus