Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Australie/pédophilie : des victimes appellent l'Eglise à agir plutôt que parler



Rome, Italie | AFP | jeudi 03/03/2016 - Des victimes australiennes de prêtres pédophiles ont déploré jeudi à Rome que l'Eglise se contente de "mots" et l'ont exhortée à "l'humilité", à l'issue des auditions du cardinal George Pell sur l'étouffement d'affaires en Australie.

"Nous avons obtenu des mots. Nous avons besoin d'une action réelle et que tout le poids de l'Eglise soit derrière les victimes et empêche que cela se reproduise", a déclaré Anthony Foster, père de deux filles violées par un prêtre, à la fin d'une rencontre à huis clos avec le cardinal.

De l'Eglise "nous attendons de l'humilité et qu'elle nous demande pardon. Qu'elle fasse tout pour réparer les vies de toutes les victimes là-bas", a ajouté cet homme venu de Ballarat, la ville d'origine de Mgr Pell, près de Melbourne.

Le cardinal australien, puissant "ministre" de l'Economie du Vatican, a témoigné dans la nuit pour la quatrième et dernière fois devant la commission qui enquête en Australie sur les abus sexuels commis sur des enfants par des prêtres et religieux du diocèse de Melbourne, dont il a été l'archevêque.

En raison de problèmes cardiaques le prélat de 74 ans a déposé par visioconférence depuis un hôtel de Rome et ce sont les victimes qui ont fait le déplacement, grâce à une souscription.

L'audition devrait permettre de mettre au jour "des découvertes assez négatives sur ce que Mgr Pell a fait, mais il y a encore un long chemin à accomplir", a estimé M. Anthony.

"George Pell était l'évêque auxiliaire, chargé de surveiller les prêtres qui s'en sont pris à mes filles", a-t-il insisté, en montrant une photo de ses enfants au moment des faits, quand elles avaient entre 5 et 7 ans.

Dans une courte déclaration lue à la presse après sa rencontre avec les victimes, le cardinal a assuré avoir écouté "les histoires et la souffrance" de chacun. "C'était dur", a-t-il reconnu. Il a fait part de sa volonté d'aider sa ville natale à devenir "un lieu modèle". Relevant le grand nombre de suicides parmi les victimes de prêtres pédophiles, il s'est engagé à "travailler avec le groupe (de Ballarat) pour faire en sorte que le suicide ne soit plus perçu comme une option pour ceux qui souffrent".

Rédigé par () le Jeudi 3 Mars 2016 à 06:06 | Lu 282 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Novembre 2018 - 06:17 L'Indonésie libère une trafiquante australienne

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués