Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Australie: Qantas se sépare de son dernier "Jumbo jet", dans la foulée de British Airways



Sydney, Australie | AFP | mercredi 22/07/2020 - Le dernier Boeing 747 exploité par la compagnie aérienne Qantas s'est envolé mercredi de Sydney vers les Etats-Unis, où il sera définitivement immobilisé dans le désert de Mojave, une mise à la retraite qui intervient quelques jours après celle des "Jumbo jets" de British Airways.

L'appareil de la compagnie nationale devait initialement cesser d'être exploité dans six mois, mais la chute brutale du trafic aérien à la suite de la pandémie de Covid-19 a précipité ses adieux.

Près de quarante-neuf ans après la livraison du premier 747 à la compagnie, "c'est un sentiment doux-amer, en raison de la formidable histoire, et de ce que cet appareil a fait pour changer l'industrie de l'aviation", a commenté avant le décollage Alan Joyce, le PDG de Qantas.

Plusieurs amateurs d'aviation, ainsi que 150 anciens pilotes et membres d'équipage, se sont réunis mercredi à l'aéroport de Sydney pour faire leurs adieux au "Jumbo jet". L'appareil fera escale à Los Angeles avant de rejoindre le désert de Mojave.

La fin de carrière de la dernière "reine des cieux" de Qantas succède de peu à celle décidée par British Airways vendredi. La compagnie britannique a précipité la fin de ses 31 Jumbo jets, initialement prévue pour 2024.

Pour Qantas comme British Airways, le maintien dans la flotte de ces avions vieillissants et polluants devenait coûteux, alors que la pandémie a durement frappé l'aviation commerciale. 

Quelque 12.000 postes vont être prochainement supprimés chez British Airways, soit le double des suppressions d'emplois prévues par Qantas.

le Mercredi 22 Juillet 2020 à 07:05 | Lu 626 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Octobre 2020 - 05:40 Double hommage à Samuel Paty en Nouvelle-Calédonie

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus