Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Argentine : deux personnes disparues en mer toujours recherchées



Buenos Aires, Argentine | AFP | mercredi 06/03/2019 - Les recherches se poursuivaient mercredi au large de l'Argentine pour tenter de retrouver un Français et une Uruguayenne portés disparus après que le voilier français à bord duquel ils naviguaient dans l'Atlantique Sud eut été pris dans une tempête, a annoncé la marine argentine, qui fait toutefois état de "probabilités réduites" de survie. 

Le Seabed Constructor, un navire ayant participé en 2018 à la recherche du sous-marin San Juan qui avait sombré dans l'Atlantique Sud, est arrivé mercredi sur place après s'être dérouté. Il "a pu vérifier que le voilier est en état de navigation", a déclaré la marine dans un communiqué.
"Les probabilités de survie (des disparus) sont réduites, en raison notamment des mauvaises conditions météorologiques", a toutefois précisé à l'AFP un porte-parole de la marine, Rodolfo Ramallo.
Le Paradise, battant pavillon français, a été pris mardi dans une tempête en mer, avec des vents de plus de 80 km/h et de fortes vagues. Huit personnes se trouvaient à son bord, dont six sont tombées à l'eau, selon la marine argentine. 
"Il a été confirmé que (...) cinq sont en bonne santé, une autre a été blessée et deux sont toujours portées disparues", a-t-elle précisé. 
"Les disparus sont un Français de 66 ans et une Uruguayenne de 68 ans. La personne blessée est une femme originaire du Luxembourg de 58 ans", a précisé le porte-parole de la marine. 
Cette dernière a été embarquée à bord du Seabed Constructor, tandis que le Paradise faisait cap désormais vers les îles britanniques des Malouines. 
Claude Renoult, le maire de la ville de Saint-Malo, dans le nord-ouest de la France, où mouille habituellement le Paradise, a annoncé que le skippeur français Arnaud Dhallenne figurait parmi les disparus.
"Il y a toujours de mauvaises conditions météorologiques dans la région, avec des vents de plus de 60 km/h et des vagues de quatre mètres" de haut, selon le communiqué. 
La marine argentine avait reçu un signal de détresse mardi à 11H15 heure locale (14H15 GMT) du bateau qui se trouvait à 1.400 km à l'est de la côte argentine. 
Voilier de 20 mètres, le Paradise propose des croisières dans l'Atlantique Sud, de l'Antarctique aux Iles Malouines, en passant par Ushuaïa et le long des côtes de la Patagonie. 
D'après la brochure touristique, le voilier peut accueillir sept personnes et un équipage de deux membres.
Arnaud Dhallenne, un ancien équipier d'Eric Tarbaly, était un navigateur expérimenté. Il était à la tête d'une entreprise de croisière.

le Jeudi 7 Mars 2019 à 03:00 | Lu 319 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus