Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Après une année sombre, les forces de l'ordre sur le qui-vive pour un réveillon sous couvre-feu



Paris, France | AFP | jeudi 31/12/2020 - Après une année 2020 dévorée par une pandémie mondiale, le "réveillon du 31" sera placé en France sous le signe du couvre-feu, avec 100.000 policiers et gendarmes mobilisés pour que les rues restent vides.

Levé pour Noël, le couvre-feu destiné à lutter contre l'épidémie de Covid 19 est bien en place pour la soirée de jeudi: tout déplacement entre 20h00 et 06h00 - sauf raison professionnelle - est interdit. Dans plusieurs départements du nord et de l'ouest, la vente et la consommation d'alcool sur la voie publique ont également été prohibées parfois dès la mi-journée.

"La priorité doit être donnée ces prochains jours à la lutte contre les rassemblements non autorisés et les phénomènes de violences urbaines", a intimé en début de semaine aux préfets le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin.

Message reçu à Strasbourg où "le maître-mot est l'occupation du terrain", a prévenu lundi la préfète du Grand-Est et du Bas-Rhin Josiane Chevalier. Après un réveillon 2019-2020 marqué par des violences sur les forces de l'ordre et les pompiers, et de nombreuses voitures brûlées, des médiateurs bénévoles seront également présents dans différents quartiers de l’agglomération pour dialoguer avec les habitants et tenter de prévenir des troubles.

Au total, a indiqué le ministère de l'Interieur, 100.000 membres des forces de l'ordre patrouilleront, autant que l'année dernière où des centaines de milliers de personnes étaient attendues ne serait-ce que sur les Champs-Elysées.

La "plus belle avenue du monde", traditionnel lieu de rassemblement festif et parfois éthylique, sera ainsi particulièrement surveillée afin d'empêcher toute réunion.

Pour limiter les possibilités de rassemblement, le préfet de police de Paris a notamment demandé le concours de la RATP: seule la  moitié des 16 lignes du métro fonctionneront à compter de 21H00, avec des fréquences réduites, et un nombre limité de stations desservies.

Toute violation du couvre-feu sera passible d'une amende de 135€, qui peut monter jusqu'à 3.750€ en cas de répétition des faits.

Attention au relâchement

A Paris et dans le reste du pays, policiers et gendarmes ne feront pas de porte à porte pour vérifier que les Français ne sont pas plus de six à table "et mettre des amendes s'il y a une septième personne", a rassuré jeudi matin sur France Info Marlène Schiappa.

Mais "tout ce qui peut être un trouble à l'ordre public", comme de grands rassemblement, peut "évidemment" faire l'objet de sanctions, a-t-elle ajouté.

En Gironde, les forces de l’ordre "veilleront en priorité au strict respect du couvre-feu. Une attention particulière sera également portée sur l’organisation de fêtes clandestines ou de rassemblements non autorisés, qui présentent un risque particulièrement élevé pour la santé publique", a indiqué la préfecture. Et les contrôles routiers seront renforcés afin "de lutter contre la conduite sous l’emprise de l'alcool ou de stupéfiants".

Même inquiétude dans certains départements de l'ouest et du nord, qui ont interdit la consommation d'alcool sur la voie publique parfois, dès la mi-journée, ou sa vente à emporter, comme dans les Côte-d'Armor, le Rhone ou l'Ille-et-Vilaine, dont la préfecture entend limiter un "relâchement des gestes barrières qui pourrait contribuer à accélérer le virus du Sars-Cov-2".

En Gironde il a été demandé aux maires, aux bailleurs, et aux transporteurs, de veiller au rangement des conteneurs à ordures, à la fermeture des locaux à poubelles, à l’enlèvement des véhicules "épaves et ventouses", ainsi que des objets pouvant être utilisés comme projectiles.

le Jeudi 31 Décembre 2020 à 06:13 | Lu 126 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus