Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Air New Zealand agrandit sa flotte d’ATR



LE BOURGET, mercredi 17 juin 2015 (Flash d’Océanie) – La compagnie aérienne Air New Zealand a agrandi mardi 16 juin 2015 sa flotte déjà conséquente d’appareils ATR, un ATR 72-600 de construction française, en prenant livraison d’un septième exemplaire, a annoncé l’avionneur basé à Toulouse.
La cérémonie de livraison s’est déroulée à l’occasion de la tenue du Salon du Bourget, où le constructeur tient cette semaine un stand pour présenter ses derniers produits, à commencer par sa nouvelle gamme de série -600.
Objectif d’Air New Zealand : renouveler progressivement sa flotte d’appareils à vocation régionale.
Dans cette optique, Air New Zealand a d’ores et déjà, au cours des cinq dernières années, passé commande d’un total de 14 ATR 72-600, avec un appareil supplémentaire commandé cette semaine, a précisé ATR.
Les livraisons devraient s’étaler jusqu’en 2017 pour porter à 25 le nombre d’ATR (11 ATR 72-500 et 14 ATR 72-600 configurés en 68 sièges) au sein de la flotte de cette compagnie domestique et régionale.

Ces achats entrent dans le cadre d’un projet à moyen terme qui « vise à offrir à nos clients des services aériens durables à moindres coûts (…) Ces appareils offrent de faibles coûts d'exploitation et procurent à nos clients un espace cabine moderne, lumineux et confortable », a déclaré Christopher Luxon, PDG d'Air New Zealand.
Du point de vue d’ATR, Air New Zealand est considéré comme « l'un des plus importants clients d'ATR en termes de volume d'exploitation et de commande ».
Selon l’avionneur, au cours des dix dernières années, en Asie-Pacifique, la flotte des ATR a triplé pour atteindre quelque 350 ATR actuellement en service dans cette région.

Début octobre 2014, non loin de là, à Fidji, un autre ATR neuf de série -600 faisait une arrivée remarquée sur le tarmac de l’aéroport de Nadi (Fidji).
L’acquéreur est la compagnie domestique et régionale fidjienne « Fidji Link ».
À l’occasion d’une cérémonie officielle à la Présidence fidjienne, le Premier ministre Franck Bainimarama a évoqué une « nouvelle ère » de l’aviation civile de l’archipel.
Cette livraison intervient dans la foulée de la réception de deux ATR 72-600, livrés début juin et fin août 2014.
Objectif de ces acquisitions : renouveler et moderniser la flotte et ainsi remplacer les deux ATR-42-500 achetés en seconde main en 2005 à Air Mauritius.
Ces livraisons coïncident avec ce que Fiji Airways a qualifié de nouvelle approche du réseau de dessertes domestiques et semi-régionales, y compris une meilleure conception des horaires des vols pour permettre de meilleures correspondances inter-îles dans cet archipel.
Typiquement, les dessertes régionales incluent des destinations comme Samoa, Tonga et Tuvalu.

Fiji Airways, depuis 2013, a aussi fait l’acquisition de trois Airbus A-330 et annonçait début mai 2014 l’acquisition d’un Boeing 737-800 pour ses dessertes moyen courrier.
Après l’introduction de vols directs entre la capitale Suva et Auckland, la compagnie a aussi lancé, en avril 2014, une nouvelle desserte directe entre Suva et Sydney, avec comme cœur de cible les voyages d’affaires, familiaux et d’affinités.
Le plus gros aéroport international de Fidji, reliant les visiteurs aux zones touristiques de l’archipel, est situé à Nadi, à l’Ouest de l’île principale de Viti Levu.
Fiji Airways et sa filiale Pacific Sun assurent des vols intérieurs, régionaux et longs courrier à destination d’une quinzaine de villes dans une dizaine de pays (Australie, Nouvelle-Zélande, Hong Kong, États-Unis, Samoa, Tonga, Tuvalu, Kiribati, Vanuatu, Iles Salomon).

Une autre commande d’Air Vanuatu

Non loin de Fidji, dans l’archipel de Vanuatu, la compagnie nationale Air Vanuatu devrait elle aussi, au cours des prochains mois, se rendre acquéreuse d’un nouvel ATR-72-600.
Pour ce faire, le gouvernement de Vanuatu s’est porté garant d’un prêt contracté auprès de la banque française BRED.
Cette garantie, présentée mardi 13 mai 2014 au Parlement de l’archipel, n’a pas suscité d’opposition, pour une somme annoncée à près d’une douzaine de millions d’euros.
Volonté affichée du gouvernement de Vanuatu : se doter des moyens d’étendre ses dessertes régionales de proximité, notamment à destination des archipels voisins de Nouvelle-Calédonie ou encore de Fidji, des îles Salomon de Tonga et de Kiribati.
Air Vanuatu possède déjà deux modèles plus anciens d’ATR-72.

pad

Rédigé par PAD le Vendredi 19 Juin 2015 à 06:42 | Lu 592 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués