Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Aide post-cyclone PAM : l’Australie annonce une rallonge de 35 millions de dollars



CANBERRA, lundi 25 mai 2015 (Flash d’Océanie) – Le gouvernement australien a annoncé ce week-end une rallonge de quelque 35 millions de ses dollars en faveur des efforts de rétablissements à Vanuatu, après le passage destructeur du cyclone PAM le 13 mars 2015.
Julie Bishop, ministre australienne des affaires étrangères, a justifié samedi l’octroi cette enveloppe supplémentaire en évoquant les besoins de rétablissement de cet archipel sur le « long terme ».

« L’impact économique du cyclone Pam a été calculé comme équivalant à 64 pour cent du produit intérieur brut. Vanuatu aura besoin de l’assistance soutenue de ses amis et partenaires pour soutenir ce rétablissement à long terme », a-t-elle ajouté au sortir d’entretiens avec le Premier ministre de Vanuatu, Joe Natuman, en marge d’un sommet Japon-Océanie qui s’est achevé ce week-end dans ce pays.
Au total, Mme Bishop a estimé que l’aide de son pays à Vanuatu totaliserait désormais, dans le cadre des secours post-Pam, la cinquantaine de millions de dollars australiens.

Le cyclone Pam, réputé le plus puissant que cet archipel mélanésien ait jamais connu, a laissé derrière lui d’énormes dégâts matériels, en particulier sur les îles du centre (où se trouve la capitale Port-Vila) et celles du Sud.
Ces dégâts concernent notamment les infrastructures (ponts et chaussées, réseaux électriques), ainsi que les services essentiels (écoles, dispensaires) et un certain nombre de centre touristiques.
Les capacités de production du secteur agricole ont aussi été gravement touchées.
La solidarité internationale et en particulier régionale s’est mobilisée, entre autres, via l’alliance dite « FRANZ » (pour France, Australie, Nouvelle-Zélande) qui prévoit une assistance coordonnée des moyens, y compris militaires, de ces trois puissances riveraines dans le cadre d’interventions en faveur de populations de pays insulaires touchées par des catastrophes naturelles.

Pour toute la région Pacifique, le gouvernement australien, malgré des coupes sombres pour son aide au développement concernant le reste du monde, a tenu à préserver et à « refocaliser » ses priorités en préservant l’Océanie, à l’occasion d’un budget présenté le 12 mai 2015 au Parlement.
Seule la Papouasie-Nouvelle-Guinée, qui se taille néanmoins toujours la part du lion dans cette enveloppe océanienne, doit supporter une baisse de l’ordre de cinq pour cent.
Au plan de l’enveloppe globale, désormais, la région Pacifique concentre pas moins de 90 pour cent des efforts australiens.
Les autres pays de la région très bien placés dans l’ordre d’allocation des faveurs de Canberra sont les îles Salomon et Nauru.

pad

Rédigé par () le Mardi 26 Mai 2015 à 06:13 | Lu 175 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués