Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

A Matignon, les maires polynésiens discutent du retard à l'allumage du contrat de projets



La délégation polynésienne avecFrédéric Potier conseiller technique du 1er ministre Manuel Valls. M. POTIER était accompagné de Mme Anne Marie Mialot, conseillère collectivités locales au cabinet du 1er ministre, M. Gilles Cantal conseiller au ministère des Outre mers et M. Atte Oksanen, conseiller au secrétariat d’état chargé des collectivités territoriales.
La délégation polynésienne avecFrédéric Potier conseiller technique du 1er ministre Manuel Valls. M. POTIER était accompagné de Mme Anne Marie Mialot, conseillère collectivités locales au cabinet du 1er ministre, M. Gilles Cantal conseiller au ministère des Outre mers et M. Atte Oksanen, conseiller au secrétariat d’état chargé des collectivités territoriales.
PARIS, le 26 mai 2016. A Matignon, la délégation des maires de Polynésie française en mission depuis le début de la semaine a pu aborder la question des financements de l'Etat via le contrat de projets.

Les élus ont été reçus par Frédéric Potier conseiller technique du 1er ministre Manuel Valls en présence également de Gilles Cantal conseiller au ministère des Outre mers que les élus polynésiens connaissent bien puisqu'il était secrétaire général du haut-commissariat polynésien il y a encore quelques mois

Le premier sujet de discussion a porté sur la proposition de loi présentée par la sénatrice Lana Tetuanui sur le mode de scrutin dans les communes associées qui a suscité des questions de la part des conseillers. Les finances communales et plus particulièrement sur le redressement des finances, ont confirmé le grand intérêt que les conseillers des ministères parisiens portent à la question des moyens à mettre en œuvre pour permettre aux services du Trésor Public d’apporter le meilleur service.

Le volet financier a été également évoqué (baisse de la dotation globale de fonctionnement qui impacte le Fonds intercommunal de péréquation, le contrat de projets qui ne peut financer plus d’un milliard par an au lieu de deux comme annoncé à l'origine) mais avec un message fort envoyé aux maires consistant à souligner que la période des arbitrages budgétaires est particulièrement difficile.

Sur la question du financement du contrat de projet, Gilles Cantal a confirmé que le ministère des outremers s’attachera à vérifier les raisons des retards pris dans la mise à disposition des crédits et les modalités qui permettront ensuite aux différents acteurs d’honorer leurs engagements.

Avant ce rendez-vous à Matignon, Cyril Tetuanui, le président du SPCPF et la délégation qui l’accompagne, ont été reçus par le président de la commission des Lois de l’assemblée nationale,, le député René Dosière et Maina Sage, député de la Polynésie française. Cette rencontre avait pour but d’informer le Président de la commission des lois des démarches entreprises en 2015 par le SPCPF et les maires sur les questions des communes associées et sur le bilan du code général des collectivités territoriales (CGCT). Les trois députés ont indiqué à la délégation de maires tout l’intérêt qu’ils porteront à cette loi, et précisé le travail en amont qu’ils entendent mener.





Rédigé par Mireille Loubet le Jeudi 26 Mai 2016 à 17:20 | Lu 884 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance