Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


95 postes d'attachés d'administration ouverts au concours



PAPEETE, le 23 décembre 2016 - Le pays recrute 95 attachés d'administration de catégorie A sur concours. Les inscriptions aux épreuves seront ouvertes à compter du 30 décembre et ce jusqu'au 30 janviers 2017. Le début des épreuves devrait commencer le jeudi 6 avril 2017.

L'administration publique recrute. Pour l'année 2017 le Pays ouvre 95 postes d'attachés d'administration de catégorie A sur concours Interne et Externe dans sept spécialités différentes : Droit, Finances Publiques, Economie, Ressources Humaines, Conservation du Patrimoine, communication, Statistiques.

Afin de pouvoir se présenter au concours externe, il faut avoir 18 ans révolus le 1er janvier 2016 et être titulaire d'un diplôme bac+3 ou d'un titre ou d'un diplôme de niveau II inscrit au répertoire national des certifications professionnelles. Le concours est également ouvert aux candidats ayant suivis des études à l'étranger d'une durée au moins égale à trois ans après le baccalauréat. Ces candidats doivent être autorisés à concourir par la commission d'évaluation des diplômes ou titres étrangers créée en 2000.

Pour se présenter au concours interne, il faut être fonctionnaire relevant du statut de la fonction publique de la Polynésie française et justifier d'une durée de service effectif de trois ans au moins dans un service administratif ou un établissement public administratif de la Polynésie française, les stages et les périodes de formation sont compris.

LES EPREUVES DU CONCOURS INTERNE

Le concours interne comprend des épreuves d'admissibilité spécifiques à chacune des spécialités, ainsi que des épreuves d'admission.

Pour le Droit, les finances publiques, l'économie, les Ressources humaine conservation du patrimoine et communication, chaque candidat devra rédiger un texte à l'aide des éléments d'un dossier soulevant un problème concernant sa spécialité rencontré par la Polynésie française, ainsi qu'écrire un rapport faisant appel à l'esprit d'analyse et de synthèse du candidat, à son aptitude à situer le sujet dans son contexte et à ses capacités rédactionnelles, afin de dégager des solutions opérationnelles adaptées

Dans la spécialité "traduction-interprétariat", les candidats devront faire une version du français à une langue régionale ou étrangère, déterminée au vu du profil de poste à pourvoir, portant sur un texte d'ordre économique; ainsi qu'un thème d'une langue régionale ou étrangère au français, déterminée au vu du profil de poste à pourvoir, portant sur un texte d'ordre économique.

Dans la spécialité "statistiques", il faudra rédiger à l'aide des éléments d'un dossier relatif aux études statistiques économiques en Polynésie française, ainsi qu'un rapport faisant appel à l'esprit d'analyse et de synthèse du candidat, à son aptitude à situer le sujet dans son contexte et à ses capacités rédactionnelles, afin de dégager des solutions opérationnelles adaptées.

2° Epreuves d'admission
Les épreuves d'admission quant à elles comprennent un entretien avec le jury débutant par une présentation par le candidat de son expérience professionnelle et des compétences qu'il a acquises à cette occasion. Cet entretien est suivi d'une conversation visant à apprécier, le cas échéant sous forme d'une mise en situation professionnelle, la capacité du candidat à analyser son environnement professionnel et à résoudre les problèmes techniques ou d'encadrement les plus fréquemment rencontrés par un attaché d'administration. Cette épreuve doit permettre au jury d'apprécier l'expérience professionnelle du candidat, sa motivation et son aptitude à exercer les missions dévolues au cadre d'emplois, notamment dans la spécialité choisie.

Une épreuve orale facultative de langue vivante d'une durée de vingt minutes comportant la traduction, sans dictionnaire, d'un texte, suivie d'une conversation, dans l'une des langues régionales ou étrangères suivantes au choix du candidat au moment de l'inscription : tahitien, anglais, espagnol, mandarin.

Seuls sont pris en compte les points au-dessus de la moyenne.

LES EPREUVES DU CONCOURS EXTERNE
Le concours externe quant à lui comprend une épreuve d'admissibilité et une épreuve d'admission. Dans les épreuves d'admissibilité, une épreuve est commune pour l'ensemble des spécialités.
Les candidats devront rédiger une composition sur un sujet d'ordre général portant sur la place des pouvoirs publics de la Polynésie française et leur rôle dans les grands domaines d'intervention publique de la collectivité, tels l'éducation, la santé, le tourisme, l'économie, l'emploi, la culture, l'environnement. Cette épreuve doit permettre d'évaluer, outre les qualités rédactionnelles des candidats, leur ouverture d'esprit, leur aptitude à l'analyse et au questionnement ainsi que leur capacité à se projeter dans leur futur environnement professionnel ;

Ensuite chaque candidat devra plancher sur une épreuve en fonction de sa spécialité.

Dans la spécialité "droit", finances publiques, économie, conservation du patrimoine, communication et ressources humaine, les candidats devront faire une rédaction d'une note ayant pour objet de vérifier l'aptitude à l'analyse d'un dossier soulevant un problème rencontré dans la spécialité par la Polynésie française dans la mise en œuvre de ses compétences;

Dans la spécialité "statistiques" : - la rédaction d'une note ayant pour objet de vérifier l'aptitude à l'étude d'un dossier d'analyse économique générale; - une composition de mathématiques et statistiques;

Dans la spécialité "traduction-interprétariat" : - une version du français à une langue régionale ou étrangère, déterminée au vu du profil de poste à pourvoir, portant sur un texte d'ordre économique;

Un thème d'une langue régionale ou étrangère au français, déterminée au vu du profil de poste à pourvoir, portant sur un texte d'ordre économique.


2° Epreuves d'admission
- un entretien avec le jury visant à apprécier, le cas échéant sous forme d'une mise en situation professionnelle, les connaissances administratives générales du candidat et sa capacité à les exploiter, sa motivation et son aptitude à exercer les missions dévolues au cadre d'emplois, notamment dans la spécialité choisie ;

Comme pour l'épreuve d'admission du concours interne, les candidats pourront choisir de passer une épreuve orale facultative de langue vivante.

Toute note inférieure à 5 sur 20 à l'une des épreuves est éliminatoire. Les épreuves se dérouleront dans un centre d'examen unique à Tahiti.

Répartition des postes ouverts au concours

80 postes d'attachés d'administration de catégorie A sont ouverts au concours externes tandis que 15 sont ouvert au concours interne.
Concours externe
42 postes dans la spécialité "Droit"
12 postes dans la spécialité "finances publiques"
8 postes dans la spécialité "Economie"
8 postes dans la spécialité "Ressources humaines"
1 poste dans la spécialité "conservation du patrimoine"
2 postes dans la spécialité "communication"
7 postes dans la spécialité "statistiques"

Concours interne
9 postes dans la spécialité "Droit"
2 postes dans la spécialité "Finances publiques"
1 poste dans la spécialité "Economie"
3 postes dans la spécialité "Ressources humaines"



Document à fournir pour inscription

Avec le dossier d'inscription disponible à compter du 30 décembre 2016 et à remettre avant le 30 janvier 2017, il faut également fournir, pour l'ensemble des concours :
1 pièce d'identité
-une photocopie de la carte nationale d'identité ou du passeport en cours de validité
-trois enveloppes autocollantes (16,2*22,4) timbrées et libellées à son adresse personnelle
-un acte de naissance d'une durée de validité de moins de trois mois

Pour le concours externe:
-une copie du diplôme requis
-une photocopie du certificat individuel de participation à la journée défense et citoyenneté pour les candidats âgés d moins de 25 ans au 1er janvier 2016

Pour le concours interne :
-un état détaillé des services publics mentionnant la nature et la durée des fonctions et emplois occupés et précisant s'ils ont été accomplis en qualité de titulaire, de stagiaire ou de contractuel, certifié par le directeur des ressources humaines.


Rédigé par Marie Caroline Carrère le Jeudi 22 Décembre 2016 à 08:31 | Lu 10268 fois






Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Septembre 2018 - 07:48 Les syndicalistes ne lâcheront rien

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués