Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



5 médailles d'or sur 6 pour Tahiti en va'a



Carton plein pour les filles avec 4 sur 4
Carton plein pour les filles avec 4 sur 4

APIA, le 10 juillet 2019. La troisième journée de compétition des Jeux du Pacifique se déroule actuellement à Upolu, aux îles Samoa. Lors de la deuxième journée de compétition dédiée au va'a, Tahiti a pu s'octroyer cinq médailles d'or supplémentaires : en V1 (500m) homme et femme, en V6 (1500m) homme et femme et en V6 (500m) femme. Tahiti termine quatrième de la finale V6 (500m) homme.

 

La troisième journée de compétition des XVIèmes Jeux du Pacifique se déroule actuellement à Samoa. Il s'agit de la deuxième journée dédiée au va'a. Après la « claque » de la quatrième place tahitienne lors de la course V12 sur 500 mètres, la tension était palpable ce matin dans le clan tahitien. La journée a démarré à 9H (10H heure de Tahiti) par la finale de la catégorie femme V6 (500m) sur un plan d'eau calme, contrairement à la veille.

 

Les femmes confirment leur bonne performance de la veille en V12 en s'octroyant là aussi la première place devant la Nouvelle Calédonie et Fidji, ramenant ainsi la deuxième médaille d'or pour Tahiti en va'a. La finale suivante est la V6 sur 500 mètres. Cette fois-ci, Kévin Céran-Jérusalémy, prévu initialement uniquement en V1, a rejoint le groupe. Mais cette fois encore, cela ne fonctionne pas comme prévu, Tahiti franchit la ligne en quatrième position derrière la Calédonie, Fidji et Wallis.


Kévin Céran-Jérusalémy, roi du V1
Kévin Céran-Jérusalémy, roi du V1

C'est au tour de Vaimiti Maoni de défendre ensuite les chances de Tahiti en V1. Pour rappel, Hinatea Bernadino, blessée au dos, n'est pas du voyage à Samoa. Au terme des 500 mètres, Vaimiti Maoni arrache la victoire moins d'une seconde devant la Fidjienne Eleona Vateitei. En V1, Kévin Céran-Jérusalémy, champion du monde de la discipline sur courte comme longue distance, termine avec environ cinq secondes d'avance sur le champion de stand up paddle calédonien Titouan Puyo et Andre Tutaka-George, des îles Cook.

 

Lors de la finale homme sur 1500 mètres, les Calédoniens sont légèrement en tête au deuxième virage mais Tahiti va finalement réussir à faire la différence à partir du virage suivant pour s'imposer relativement facilement devant la Calédonie et Wallis. Dans la course suivante, la finale V6 du 1500m, large victoire des Tahitiennes qui mènent la course de bout en bout. Nos Tahitiennes ont fait pour l'instant un sans faute avec quatre médailles d'or sur quatre possibles et les hommes ont obtenu deux médailles d'or sur quatre possibles. Au total des deux journées, Tahiti a donc remporté six médailles d'or sur les huit possibles en va'a. Il restera les quatre dernières médialles du va'a marathon.

 

L'absence de podium chez les hommes en V12 comme en V6 n'est pas passée inaperçue, Tahiti étant habitué à remporter ces catégories. Pour rappel, Tahiti avait remporté les championnats du monde de vitesse à domicile en 2018. L'équipe présente à Samoa était-elle la meilleure possible ? Le calendrier propose de nombreuses courses dont la plupart sont des courses de va'a marathon. Une chose est apparue clairement aujourd'hui, Tahiti est plus forte sur moyenne distance (1500m) que sur courte distance (500m). SB


Parole à Maite Lorfèvre, médaille d'or en V12 et V6 (500m) :

 

Bilan positif pour l'instant pour le va'a féminin ?

 

« Oui c'est une grande satisfaction pour le va'a féminin. Pour l'instant, on a fait du 100%, quatre sur quatre. Sur la première journée, on a vu qu'on était un peu limite par rapport au deuxième, la Papouasie Nouvelle Guinée je crois. On a analysé la situation pour ne plus refaire les petites erreurs que l'on a faites hier. On était plus à l'aise aujourd'hui sur cette deuxième journée, chacune était à sa place, et cela a bien fonctionné. »

 

Vaimiti a pu gagner en V1 malgré l'absence d'Hinatea Bernadino ?

 

« Elle nous a fait pleurer de joie. Il y a eu quand même du suspense par rapport à la Fidjienne qui a été très forte, on peut le dire. Notre problème, c'est que cette année on a fait que de la course de longue distance. Honnêtement, on était pas du tout préparées pour ce type de compétition. Physiquement, cela va à peu près vu que l'on a fait beaucoup de va'a marathon, mais psychologiquement, on était pas du tout préparées pour de la vitesse. C'est pour cela que l'on arrive pas à montrer que l'on est vraiment au-dessus. Cela a été suffisant pour gagner chez les femmes mais pour les hommes cela a été un peu plus difficile. Il faut admettre qu'il y a un peu plus d'adversité, c'est un peu plus compliqué pour eux. » Propos recueillis par SB


Parole à Titouan Puyo, médaille d'argent en V1 500m :

 

Deux victoires en V12 et V6, vos impressions ?

 

« C'était l'objectif. Notre entraineur en était à faire des Power Point en nous rabâchant « au moins une médaille d'or. » Hier, on a pu atteindre cet objectif en V12 en plus avec l'ensemble de l'équipe. On était contents mais on ne voulait pas montrer que c'était un coup de chance sur ce week-end. On voulait montrer sur cette V6 sur 500m que c'était vraiment nous, que l'on avait vraiment réussi à bien ramer hier et que l'on a de nouveau réussi à bien ramer ce matin. On est donc contents. »

 

Comment avez-vous pu faire la différence ?

 

« On a pas énormément ramé ensemble, pour être honnête, même moi personnellement j'étais pas content car je suis quelqu'un qui aime bien s'entraîner mais voilà, on a outrepassé ça. Bon, je dis ça mais on a quand même tourné ensemble.Ce que l'on a réussi à faire, c'est créer une technique, un truc sur le 500 mètres pour réussir à ramer comme on veut. Même si hier, on avait des gars devant nous, on a vraiment réussi à ramer comme on le voulait. C'est je pense ce qui a marché. » Propos recueillis par SB


La prière avant la course autour d'Alfred Mata
La prière avant la course autour d'Alfred Mata

Première victoire de la journée sur 500m pour les filles
Première victoire de la journée sur 500m pour les filles

Les Cagous, deux victoires sur trois en V6
Les Cagous, deux victoires sur trois en V6

Deux médailles sur quatre possibles pour les hommes
Deux médailles sur quatre possibles pour les hommes

Vaimiti Maoni, médaillée d'or en V1
Vaimiti Maoni, médaillée d'or en V1

Rédigé par SB le Mardi 9 Juillet 2019 à 16:04 | Lu 1532 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Août 2019 - 21:45 Les Trials se dérouleront samedi

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | La météo des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti