Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



19 bus flambant neufs pour le transport scolaire à la Presqu'île



A terme, 112 autobus seront dédiés au transport régulier et 128 pour le transport scolaire. Vingt bus électriques seront mis en circulation dans l'agglomération de Papeete. Un investissement de 4,6 milliards franc est envisagé par RTCT, dont une part en défiscalisation.
A terme, 112 autobus seront dédiés au transport régulier et 128 pour le transport scolaire. Vingt bus électriques seront mis en circulation dans l'agglomération de Papeete. Un investissement de 4,6 milliards franc est envisagé par RTCT, dont une part en défiscalisation.
PAPEETE, le 25 février 2019 - La société RTCT, dirigée par Willy Chung Sao, a présenté ce lundi à Tipaerui ses 19 bus flambant neufs qui serviront avant tout au transport scolaire sur la Presqu'île. Le mois prochain 31 nouveaux véhicules devraient être de nouveau réceptionnés par la société. D'ici 2020 240 nouveaux bus devraient être mis en circulation à Tahiti. 

Une nouvelle qui devrait ravir les parents d'élèves de la Presqu'île. La société Réseau de transport en commun de Tahiti (RTCT), désigné en octobre dernier comme le délégataire de service public de transport collectif terrestre régulier et scolaire, a présenté ce lundi à Tipaerui 19 bus flambant neufs. Des nouveaux véhicules qui serviront donc avant tout au transport scolaire de près de 4 000 enfants sur la Presqu'île. "Nous avions en effet une faiblesse dans cette zone", a concédé Willy Cung Sao, dirigeant de RTCT. Avant d'ajouter, "il y a deux ans les parents d'élèves ont réclamé des nouveaux bus pour leurs enfants. C'est désormais chose faite. Et les bus ont commencé leurs premières rotations ce lundi matin."

 

Ces 19 nouveaux véhicules, de la marque King Long, sont équipés d'un moteur Mercedes Benz, répondant à la norme environnementale Euro V, actuellement la plus exigeante possible pour les poids lourd thermiques en Polynésie française. D'une capacité de 42 places, avec une sécurité accrue, ces autobus offre également de meilleures conditions de transports pour les passagers, mais aussi pour les chauffeurs.

 

"Ce qui change vraiment par rapport à nos anciens véhicules c'est la climatisation à bord. C'est vraiment agréable lorsque l'on conduit sur de longue distance", a confié Heimanu Maamaatuaiahutapu, qui travaille pour la société de transport depuis 18 ans. "Nous avons aussi à bord des caméras de vidéo-surveillance qui vont nous permettre de mieux prendre en charge les passagers."


Objectif 240 bus

En plus de ces 19 nouveaux véhicules, 31 autres devraient être réceptionnés le mois prochain par RTCT. Et d'ici 2020, comme il est prévu dans le cadre de la nouvelle délégation de service public conclue en octobre dernier par le Pays et la société de Willy Chung Sao, 240 nouveaux bus devraient être mis en circulation à Tahiti. "Nous tiendrons ces délais. Et nous devrions recevoir dans les prochains mois les premiers bus électrique", a affirmé Willy Chung Sao.

 

La nouvelle convention signée en octobre dernier prévoit également l’accompagnement du Pays au travers de contributions financières forfaitaires dans le cadre d’un partenariat plus étroit, avec des obligations réciproques. Outre cette contribution forfaitaire du Pays qui pourrait être de l’ordre de 850 millions francs par an, la collectivité se garde l’initiative de la tarification et s’engage à développer les infrastructures dédiées sur le réseau routier (accès, abris bus, supports de signalétique, etc). Pour rappel le mois dernier, René Temeharo, ministre en charge des transports terrestre, a présenté le premier poteau d’information (sur 600) pour les usagers des transports en commun. "J'y crois vraiment d'autant plus que le Pays en a déjà installé 140. C'est pour cela que j'ai de nouveau investi de l'argent pour des nouveaux bus", s'est exclamé Willy Chung Sao.

 

A terme, 112 autobus seront dédiés au transport régulier et 128 pour le transport scolaire. Vingt bus électriques seront mis en circulation dans l'agglomération de Papeete. Un investissement de 4,6 milliards franc est envisagé par RTCT, dont une part en défiscalisation.

 

Le délégataire s’engage également à utiliser un outil moderne de contrôle et de supervision informatique du réseau de transport en commun. Cela permettra notamment la géolocalisation des autobus en fonction. Ce système développé pour la régulation en temps réel de l'exploitation du réseau, la gestion de l'information aux usagers et le contrôle des billetteries embarquées, devrait aussi permettre de diffuser une information en temps réel accessible par les usagers sur smartphone, au moyen d’une application dédiée.

 

Enfin, le nouveau prestataire s’est engagé à prendre à sa charge les 235 postes actuellement employés par les sociétés de transport collectif Réseau de transport urbain (RTU), Transport collectif de la côte ouest (TCCO), Nouveaux transporteurs de la côte est (NTCE). Des sociétés qui opèrent actuellement dans le secteur du transport en commun et avec qui RTCT signe un contrat de prestation pour cinq ans, mais sur de nouvelles bases.


Rédigé par Désiré Teivao le Lundi 25 Février 2019 à 17:55 | Lu 2663 fois





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 28 Septembre 2020 - 13:29 Septième mort liée au Covid en Polynésie

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus