Tahiti Infos

​Sursis après la morsure d'un enfant par un requin à l'ex-Lagoonarium


Tahiti, le 8 septembre 2021 – La gérante et un employé de l'ancien Lagoonarium de Moorea, démonté il y a quelques mois, ont été condamnés mardi à 8 et 2 mois de prison avec sursis pour leur responsabilité dans la morsure d'un enfant de 9 ans par un requin en 2019.
 
La gérante de l'ancien Lagoonarium de Moorea et l'un de ses employés ont été condamnés mardi par le tribunal correctionnel de Papeete respectivement à 8 et 2 mois de prison avec sursis pour "blessures involontaires" et "mise en danger de la vie d'autrui", ont rapporté mercredi nos confrères de La Dépêche. Un procès qui s'est tenu deux ans après la morsure d'un requin à pointe noire dont avait été victime un enfant de 9 ans en novembre 2019. Morsure qui s'était soldée par 72 points de suture et 3 tendons arrachés pour le jeune client du Lagoonarium.
 
A l'époque, l'employé de la structure animait un feeding pour plusieurs clients en snorkeling, lorsqu'un morceau de sardine utilisé comme appât s'était retrouvée à dériver au niveau du jeune garçon. Un requin s'était jeté sur le morceau de poisson et avait mordu l'enfant au passage. Problème, le shark-feeding est strictement réglementé et le Lagoonarium se réfugiait derrière le fait qu'il ne nourrissait que de "petits poissons" lors de ses prestations. Une "hypocrisie", pour l'avocat de la famille de la victime. Démonté il y a quelques mois, la structure avait également ceci de particulier qu'elle se trouvait exploitée sans autorisation d'occupation du domaine et sous le coup d'un jugement imposant aux occupants de libérer les lieux… depuis 2008. La gérante et l'employé de l'ex-Lagoonarium devront également verser solidairement 1,5 million de Fcfp à la victime.
 
Antoine Samoyeau

Rédigé par Antoine Samoyeau le Mercredi 8 Septembre 2021 à 12:48 | Lu 3231 fois