Tahiti Infos

​Relaxe après la mort d’un grutier à Papeete


​Relaxe après la mort d’un grutier à Papeete
Tahiti, le 5 juin 2024 – Le tribunal correctionnel a relaxé, mardi, l’ancien gérant d’une petite entreprise de travaux publics qui était poursuivi pour homicide involontaire après la mort de l’un de ses employés survenue le 4 décembre 2019 à Papeete alors que ce dernier conduisait un camion-grue. 
 
Un peu plus de quatre ans après le décès d’un grutier de 39 ans à Papeete, son ancien employeur, qui dirigeait à l’époque l’entreprise Paciferme, a été relaxé mardi par le tribunal correctionnel de l’homicide involontaire pour lequel il était poursuivi. Le tribunal a en revanche condamné cet octogénaire pour infraction au code du travail car il n’avait pas rédigé de document pour attester du fait que la victime était bien formée à conduire ce type d’engin. 
 
Le drame était survenu dans la matinée du 4 décembre 2019 lorsque le grutier avait dû sauter de son engin alors que ce dernier venait de subir une défaillance technique. Le camion-grue de 28 tonnes avait dévalé une pente avant de s’encastrer dans une maison. Le trentenaire était quant à lui décédé des suites de ses blessures. 
 
Lors de l’audience qui s’était déroulée le 21 mai dernier et alors que le procureur de la République venait de requérir six mois de prison avec sursis à l’encontre de l’employeur de la victime, son avocat, Me Gilles Jourdainne, avait demandé la relaxe au motif que l’“unique” cause de l’accident était une “défaillance technique”. 
 

Rédigé par Garance Colbert le Mercredi 5 Juin 2024 à 20:06 | Lu 1816 fois