Tahiti Infos

​Putai Taae visé par une enquête pour "immixtion dans une fonction publique"


Tahiti, le 6 décembre 2021 – L'information a été révélée à l'occasion du conseil municipal très agité de lundi à Papara, l'ancien maire Putai Taae condamné à deux ans d'inéligibilité en 2019 a fait l'objet d'une garde à vue en mai dernier dans le cadre d'une enquête pour "immixtion dans une fonction publique" à la mairie de Papara.

C'est à l'occasion du conseil municipal de Papara lundi que plusieurs élus communaux ont signé un courrier expliquant que les difficultés entre la maire, Sonia Taae, et son septième adjoint, Claude Teriipaia, étaient liées à une nouvelle affaire judiciaire impliquant la tavana et son mari, l'ancien maire Putai Taae. Ce courrier évoque en effet une "confrontation" entre le couple et Claude Teriipaia devant les "enquêteurs de la brigade de recherche financière".
 
Selon nos informations, le parquet de Papeete a en effet ouvert une enquête préliminaire en octobre 2020 pour "immixtion dans une fonction publique" – soit de l'usurpation de fonction- qui a été confiée aux enquêteurs de la Section de recherches (SR) de Papeete. En mai 2021, Putai Taae et sa femme ont d'ailleurs été entendus en garde à vue dans le cadre de cette même enquête préliminaire.
 
Rappelons qu'en mai 2019, le tribunal correctionnel avait condamné Putai Taae à 18 mois de prison avec sursis, deux millions de Fcfp d'amende et deux ans d'inéligibilité assortis de l'exécution provisoire pour recel d'abus de confiance dans l'affaire de l'association Taatira Ia Ora Papara. Une condamnation qui lui avait valu son poste de maire mais pas celui de représentant à l'assemblée. Le 18 novembre dernier, la cour d'appel de Papeete avait confirmé cette peine.
 

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun et Garance Colbert le Lundi 6 Décembre 2021 à 19:04 | Lu 4062 fois