Tahiti Infos

​Meurtre à Rangiroa : La mère de la victime placée en détention provisoire


Tahiti, le 14 mai 2024 – La femme de 45 ans interpellée le 11 mai à Rangiroa après avoir mortellement battu sa fille de 21 ans a été mise en examen lundi soir pour meurtre sur personne vulnérable et placée en détention provisoire. 
 
Au terme de 48 heures de garde à vue, une femme de 45 ans poursuivie pour avoir, le 11 mai à Rangiroa, mortellement battu sa fille âgée de 21 ans a été présentée devant un juge d'instruction lundi soir. Mise en examen pour meurtre sur personne vulnérable, la quadragénaire a ensuite été présentée devant le juge des libertés et de la détention qui a ordonné son placement en détention provisoire conformément aux réquisitions du parquet tel que l'a précisé le procureur de la République, Solène Belaouar, mardi matin. La mise en examen, qui aurait tué sa fille en lui portant des coups à mains nues mais en la frappant aussi avec des objets, a donc été incarcérée à Nuutania. 
 

Rédigé par Garance Colbert le Mardi 14 Mai 2024 à 09:11 | Lu 6258 fois