Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



​Lecornu se veut "élu local" à la fibre écolo



Paris, le 7 juillet 2020 - Sébastien Lecornu, le nouveau ministre des Outre-mer du gouvernement Castex, a pris ses fonctions mardi 7 juillet 2020, à Paris. Il est déjà venu deux fois en Polynésie française et affirme connaître les dossiers du fenua, avec une sensibilité particulière pour les thèmes liés à l'écologie.
 
Il sera l'interlocuteur privilégié du président Fritch à Paris pour les deux années à venir et selon lui des contacts ont déjà été pris : Sébastien Lecornu a pris ses nouvelles fonctions de ministre des Outre-mer, mardi 7 juillet 2020, rue Oudinot, à Paris. "Les collectivités d'Outre-mer ont besoin de l'État et quelles que soient les orientations politiques, quels que soient les choix des uns et des autres, je veux travailler avec tout le monde", a expliqué le ministre, qui est aussi maire d'une petite ville de Normandie, Vernon (Eure), lors de la passation de pouvoir.
 
Réuni dans la cour du ministère pour la traditionnelle cérémonie, le personnel administratif du ministère des Outre-mer a réservé un accueil chaleureux à ce nouveau et jeune ministre –il a 34 ans– tout comme la ministre sortante Annick Girardin a été longuement applaudie.
"C'est une grande émotion de partir après trois ans passés dans ce ministère", a déclaré Annick Girardin avant de défendre son bilan, "trois ans de travail de réflexion mais surtout d'action", selon elle. "Les Outre-mer sont éloignés mais pas oubliés", a encore argumenté Annick Girardin. Elle quitte la rue Oudinot mais pas le gouvernement puisque de nouvelles fonctions dans un tout nouveau "ministère de la Mer" l'appellent. Des fonctions où Annick Girardin sera probablement amenée à "côtoyer les Outre-mer et à les parcourir à nouveau", de son propre aveu.
 
"La transition écologique en Polynésie française, je m'en suis occupé"
 
Si un voyage officiel est organisé au fenua, elle pourrait donc faire partie d'une délégation qui comprendrait également Sébastien Lecornu. Le nouveau ministre des Outre-mer, précédemment secrétaire d'Etat chargé de la Transition écologique puis des Collectivités territoriales s'est déjà rendu dans tous les territoires et collectivités ultramarines, à l'exception de Mayotte. La Polynésie française est l'un des endroits que celui qui se décrit comme "un Ultramarin de cœur" connaît le mieux : il est venu deux fois à Tahiti. "Les dossiers de l'Outre-mer, je les connais bien, a expliqué le ministre lors d'une prise de parole au micro, dans la cour du ministère. La transition écologique en Polynésie française, je m'en suis occupé." L'écologie est un axe de travail que le nouveau ministre des Outre-mer veut mettre en avant. "La crise économique que nous vivons doit nous inciter à réfléchir et à travailler différemment. Les enjeux sont aussi écologiques : en Guyane, dans la forêt, dans les îles, dans la mer. Il faut réinventer le 'en même temps' et faire du développement économique en même temps que la transition écologique."
 
La circulation du nouveau coronavirus est la priorité de ce gouvernement, y compris et peut-être même particulièrement, dans l'Outre-mer. Sébastien Lecornu, en même temps qu'il annonçait tenir dès aujourd'hui une réunion d'urgence à propos de la crise sanitaire en Guyane, a tenu à souligner que pour lui, même si la rue Oudinot est une institution "du temps long avec la transition écologique par exemple, le ministère des Outre-mer est un ministère des situations de crise".
 


Rédigé par Julien Sartre le Mardi 7 Juillet 2020 à 13:15 | Lu 784 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 2 Août 2020 - 18:34 Le groupe Major Lazer à Tahiti le 29 août

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus