Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



​Des symptômes ? “Signalez-vous”



Tahiti, le 15 avril 2020 - Le bureau de veille sanitaire rappelle que les personnes qui développeraient les symptômes du coronavirus (fièvre, toux, rhume…) doivent consulter impérativement un médecin. “Ce ne sera probablement pas ça. Mais il faut se signaler”.
 
C’est le docteur Teanini Tematahotoa du bureau de veille sanitaire qui a animé hier le point presse de la cellule de crise sanitaire du Pays. La médecin est venue détailler les symptômes du coronavirus avec un message à faire passer à la population : “Signalez-vous’. “On aimerait savoir si beaucoup de gens ne viennent pas consulter”, a expliqué le docteur Tematahotoa, dans le cadre de la campagne de dépistage massif annoncée la veille. Une campagne qui doit passer par les médecins libéraux et toutes les structures de santé à même de prendre en charge des patients potentiellement atteints du coronavirus.
 
Le docteur Tematahotoa a expliqué que le virus se transmettait par des “gouttelettes et donc par le nez, la bouche et les yeux. “Donc au début les symptômes arrivent dans ces zones. Rhume, nez qui coule, maux de gorges peuvent être les premiers symptômes légers. Puis, quand le virus arrive dans les poumons, viennent les symptômes de toux et de gène respiratoire. Et surtout, la fièvre”. Si certains cas de coronavirus n’ont pas développé de fièvre, ils restent très rares. La perte du goût et de l’odorat sont également des symptômes associés au coronavirus, mais ils viennent rarement seuls et sont très souvent associés à de la fièvre. “Ce qui est important de savoir, c’est que ce n’est pas normal d’avoir de la fièvre”, indique la médecin qui appelle les personnes développant ces symptômes à consulter immédiatement. “Ce ne sera probablement pas ça. Mais il faut se signaler”.
 
Marche à suivre
 
Néanmoins, la procédure à suivre n’est pas la même que pour une maladie ordinaire. “La première chose à faire, c’est de bien s’isoler. A la fois de son entourage, mais aussi de ne pas aller au travail et de porter un masque”. Avant la consultation médicale en cabinet, il est important d’appeler son médecin généraliste qui aura besoin de “s’organiser pour vous recevoir”. Si le médecin n’est pas disponible, toutes les structures de la Direction de la santé sont prêtes à réceptionner les malades. Et en dernier recours, il est possible de se rendre directement au centre hospitalier. “Enfin, si vraiment on est chez soi et qu’on ne peut pas se déplacer à cause des symptômes, on peut toujours appeler le 15”. Le numéro de la cellule de crise sanitaire, le 444 789 est également mis à disposition spécifiquement pour les cas liés au coronavirus.
 
Les points presse moins réguliers
 
La cellule de crise a également annoncé vouloir réduire le rythme de ses points presse quotidiens, organisés tous les jours à 16 heures depuis sa mise en place. Le rendez-vous habituel de 16 heures ne sera donc plus programmé que deux fois par semaine, comme au début de la crise. Le prochain point est donc annoncé pour vendredi avec un bilan d’étape de la stratégie de dépistage massif initiée depuis hier avec jusqu’à 120 tests par jours.

Rédigé par Antoine Samoyeau le Mercredi 15 Avril 2020 à 23:39 | Lu 1496 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 26 Mai 2020 - 22:27 Audition libre pour Temaru, pas plus…

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus