Tahiti Infos

​Ces onze élus non-inscrits à l'APF


Tahiti, le 22 mars 2022 – C'est assez rare pour être souligné, pas moins de onze représentants ont siégé mardi parmi les "non-inscrits" à l'assemblée de la Polynésie française. Des élus qui auraient tout intérêt à se regrouper, mais l'opération est encore politiquement délicate. 
 
Avec l'implosion du groupe Tahoera'a à l'assemblée la semaine dernière, seuls deux groupes politiques étaient en place mardi matin en séance à Tarahoi : le Tapura et le Tavini. Fait assez rare, pas moins de onze représentants siègent désormais chez les non-inscrits. Les trois élus A Here ia Porinetia trop peu nombreux pour se rassembler en un groupe politique –d'un minimum de sept élus– et les huit ex-Tahoera'a.
 
Terminé les avantages
 
Des représentants qui auraient pourtant tout intérêt à se rassembler en un troisième groupe politique, ne serait-ce que pour bénéficier des avantages liés à ce type de rassemblement à l'assemblée. En effet, le groupe Tahoera'a a perdu, la semaine dernière avec sa disparition, le bénéfice de ces avantages parmi lesquels une dotation mensuelle librement utilisable correspondant au 1/10e des indemnités versées aux représentants du groupe, un local administratif équipé en mobilier, en moyens bureautique et en téléphonie et même "un véhicule", précise le site de l'assemblée. Des groupes politiques qui participent également à l'organisation de l'institution, via la conférence des présidents de groupe avant chaque séance et qui peuvent se répartir leurs temps de parole pour moduler la taille de leurs prises de position en séance.
 
Problème, un tel rassemblement est politiquement complexe à mettre en œuvre aujourd'hui. Les huit anciens Tahoera'a sont divisés en deux clans de trois élues fidèles à Gaston Flosse et cinq élus plus autonomes. Difficile d'imaginer leur réunification quelques jours après leur scission. Reste l'éventualité d'une alliance entre les trois élus A Here et les cinq ex-Tahoera'a, mais là encore les discussions sur un rapprochement on toujours achoppé ces derniers temps sur la présidence du groupe, disputée entre Teura Iriti et Nicole Sanquer. Tant pis pour le covoiturage…
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Mardi 22 Mars 2022 à 19:24 | Lu 1642 fois