TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

R. Tuheiava : "L'indépendance-misère? Une politique d'intimidation de Paris "




R. Tuheiava : "L'indépendance-misère? Une politique d'intimidation de Paris "
A peine rentré d’Auckland, il est sur le départ, destination : le siège de l'ONU, à New-York. Entre deux avions, le sénateur Richard Tuheiava, devenu l’ambassadeur d’Oscar Temaru dans ses démarches pour la réinscription de la Polynésie française sur la liste des pays à décoloniser, a répondu aux questions de Tahiti Infos.

Parfois critiqué ces derniers jours pour ses mots sévères à l’encontre de l’Etat français, dont il a ouvertement critiqué les prises de positions diplomatiques lors du Forum des Iles du Pacifique, il répond avec le même franc-parler : « Je suis un sénateur d’opposition, je n’ai pas à faire allégeance à l’UMP ».

Cet indépendantiste convaincu met en garde contre la peur de l’ « indépendance misère », qu’il relègue au rang de fantasme véhiculé par Paris. Et appelle à la création d’un deuxième pôle de compétitivité économique dans le Pacifique, dont la Polynésie serait partie prenante. Pour le sénateur, la réinscription est donc une étape essentielle pour sortir du schéma économique « Paris/Papeete, Papeete Paris » hérité du CEP. Interview.


"Paris tente de faire pression sur certains membres du comité des 24"

R. Tuheiava : "L'indépendance-misère? Une politique d'intimidation de Paris "
Tahiti Infos : Ce déplacement à Auckland a été qualifié d’échec par l’opposition, de demi-succès par la délégation… Où est la vérité ?

Richard Tuheiava : Elle est entre les deux. C’est un point d’étape, non pas une réussite en soi puisqu’une réussite, ça aurait été un communiqué très favorable. Mais ce n’est pas non plus un échec, puisque la question n’a pas été effacée de l’ordre du jour du forum, malgré les demandes de certains pays que nous connaissons, comme la France.

Est-ce le rôle d’un sénateur de la République que de parler de son propre pays comme si c’était un adversaire ?

Je suis un sénateur de l’opposition, apparenté socialiste. Mon travail est de contrôler l’action gouvernementale à Paris, et de voir comment le gouvernement traite certaines questions épineuses dans ma circonscription, donc je suis bien véritablement dans mes attributions. La réinscription est une question épineuse et j’ai pris parti. En tant que sénateur de l’opposition, je n’ai pas à faire allégeance à l’UMP. Je rappelle qu’à la fin du mois, la moitié du Sénat va être renouvelé, et j’espère que ces élections permettront l’émergence d’une majorité de gauche. Je rappelle aussi que je suis membre du comité exécutif du Tavini Huiraatira.

Est-ce qu’être dans l’opposition empêche le dialogue avec le gouvernement central, avec A. Juppé notamment, que vous avez croisé au forum sans le rencontrer?

La question est pertinente. J’ai adressé une question écrite le 23 juin au gouvernement en ma qualité de sénateur pour proposer le dialogue. J’y demandais au premier ministre François Fillon d’engager un dialogue constructif. Puis, j’ai sollicité une rencontre avec F. Fillon à la fin du mois de juillet. Il m’a répondu que son emploi du temps ne lui permettait pas de répondre favorablement à ma demande d’entrevue, qui portait sur la réinscription. Quand on sait qu’en plus, les membres du comité des 24 (chargé de l'application de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniaux ndlr) , notamment le Timor, sont dissuadés par la France de nous recevoir et de nous soutenir, je me pose la question du dialogue...

Vous partez mardi soir à New York pour tenter de faire inscrire votre demande de réinscription à l’ordre du jour de l’assemblée générale de l’ONU. Qui vous soutient ?

J’espère convaincre non pas les adversaires de la France, mais les adversaires de ce gouvernement (Fillon ndlr), qui sont nombreux à l’ONU. Il faut un seul soutien parmi les membres, et j’espère en avoir plusieurs. Les 11 pays qui ont signé à Fidji ne se déjugent pas, seul Nauru a choisi de se mettre en retrait. En tout, 3 membres du comité des 24 sont prêts à nous sponsoriser. Mon travail cette semaine va donc surtout être administratif : faire inscrire la question à l’ordre du jour. Je ne fais que déposer le dossier, et rien ne presse. Nous avons jusqu’en 2012. Je ne suis pas sûr de revenir avec une résolution, mais j’espère rentrer de New York avec au moins un soutien sûr.


"Ce n’est pas à la Nouvelle-Zélande ou à l’Australie de dicter ce qu’est une réelle démocratie"

R. Tuheiava : "L'indépendance-misère? Une politique d'intimidation de Paris "
Ces pays dont vous parlez ont signé une résolution de soutien lors d’un « alter-forum » à Fidji. Ce pays est dirigé par le contre-amiral Bainimarama, qui a pris le pouvoir après un coup d’Etat en 2006, et qui n’a pas organisé d’élections démocratiques depuis. Est-ce vraiment un pays fréquentable ?

C’est un cas très particulier : Fidji s’est fait suspendre du forum et a un ressentiment particulier à l’encontre des pays qui sont à l’origine de cette suspension (Australie et Nouvelle-Zélande ndlr). La Polynésie ne veut pas prendre part dans ce conflit. En revanche, on a une solidarité avec Fidji, et on veut que ce pays fasse partie du 2ème pôle de compétitivité économique du Pacifique. Bainimarama a annoncé des élections pour septembre 2014, il a intérêt à tenir sa parole pour sa crédibilité, je ne suis pas le seul à le lui avoir dit. Mais je ne veux pas rentrer dans un jugement de valeur qui soit biaisé par le prisme occidental de la démocratie à tel ou tel moment. Ce n’est pas à la Nouvelle-Zélande ou à l’Australie dans la région Pacifique de dicter ce qu’est une réelle démocratie par rapport à une autre. Je rappelle qu’il y a des membres de l’armée fidjienne qui font partie des casques bleus, et qui font du bon travail en Afghanistan.

Pensez-vous vraiment que le but de cette réinscription n’est pas l’indépendance, comme vous l’avez déjà affirmé ?

L’indépendance n’est pas du tout le but de cette réinscription. Elle permet simplement – enfin visiblement ce n’est pas si simple que ça –, elle permet à toute la sphère politique polynésienne de travailler dans les 10 prochaines années sous l’arbitrage de l’ONU, dans un cadre où la raison d’Etat, qui n’est pas éteinte à ce jour, ne permettra pas d’influer sur notre gouvernance. On est toujours dans un schéma post-CEP, 10 ans après, et ce n’est pas qu’une conséquence de l’instabilité. Le choix a été fait de nous maintenir dans un schéma Paris/Papeete, Papeete/Paris. A Fidji, on n’a pas parlé que de réinscription mais aussi de partenariats régionaux, pour repenser nos modèles en matière d’emploi, de médecine, de police régionale… La Polynésie est condamnée à rester en dehors de tout ça, à attendre de l’autre côté de la rivière, en essayant de traverser là où il y a le moins de courant. Cela manque un peu de courage. Et encore une fois, la réinscription ne signifie pas l’indépendance. L’indépendance, c’est la population qui en fera le choix par le biais d’un référendum.

La Polynésie ne devrait-elle pas commencer, avant tout, à exploiter au maximum les capacités de développement économique que lui offre son statut d’autonomie ? Ce n’est vraiment pas le cas pour l’instant…

Une chose est sûre, on n’exploite pas toutes nos compétences, on en a même peut-être demandé trop en 2004 par rapport à ce dont on a besoin pour repenser notre modèle économique. D’un autre côté, certaines compétences liées à notre zone maritime ne sont pas assez développées. C’est pourtant ce qui permettrait de faire rentrer des richesses. Il y a de la valeur ajoutée dans cet océan, mais elle n’est pas assez exploitée, et c’est dommage.

L’opinion publique, ou ce qu’on en entend, ne semble pas favorable à la démarche de réinscription. Pensez-vous avoir le soutien de la population ?

Je pense qu’il y a beaucoup de personnes qu’on n’entend pas qui y sont favorables. Moi, j’entends la souffrance liée à la crise. Et il n’y a pas que le gouvernement Temaru qui en est responsable. Or si les Polynésiens ont besoin d’une aide immédiate, de réponses concrètes, on ne peut rien faire, car il n’y a plus d’argent ni dans les caisses de l’Etat, ni du Pays. Par contre des choix importants peuvent être faits dans les prochains mois, y compris la réinscription. Je crois qu’il faut écouter toutes les objections, il y a juste de la communication à faire. On ne se remet pas d’une période de faste où les robinets tournaient à plein régime en l’espace de 5 ans. Mais on peut prévoir une feuille de route qui permette de traiter cette crise, en attendant la mise en place d’une feuille de route économique et sociale.

Et quelle feuille de route prévoit le gouvernement Temaru ? On attend toujours...

Ce n’est pas que le président Temaru, c’est toute une équipe gouvernementale qui doit se fédérer, peut-être davantage. Il n’y a pas de coupure avec la population : elle est entendue. Mais aujourd’hui, un cycle se termine, et le changement se fera avec ou sans la population. Le travail du gouvernement, dont les responsabilités sont lourdes, est de l’accompagner dans ce changement. Il est vrai que la population peut attendre plus de ce gouvernement, et je suis là aussi pour donner mon point de vue et mes analyses au président et à ses ministres.

A titre personnel, vous êtes indépendantiste ?

Je suis un indépendantiste souverainiste et progressiste. Je ne crois pas à l’indépendance misère, qui est une politique de l’intimidation qui vient de Paris. Et souverainiste, toute la classe politique polynésienne l’est, y compris les autonomistes. Le reste n’est que positionnement électoral.

Rédigé par F K le Mardi 13 Septembre 2011 à 12:51 | Lu 5357 fois


Notez


Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

48.Posté par guillaume le 29/09/2011 08:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

INSUPPORTABLE,,,,!!!!!!!!
T ES QUI TOI POUR VENIR NOUS PARLER DE DEMOCRATIE!!!!!
TU REPRESENTES QUI? SENATEUR INDEPENDANTISTE GRACE A GASTON FLOSSE, PORTE PAROLE D UN PRESIDENT FANTOCHE INSTALLE PAR LES ILIENS.....
VOUS RIDICULISEZ NOTRE BEAU PAYS A L INTERNATIONAL ET L ASPHYXIEZ LOCALEMENT PAR VOTRE INCOMPÉTENCE.
UN CON CA OSE TOUT, C EST MEME A CA QU ON LE RECONNAIT.

47.Posté par amaru le 19/09/2011 15:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oh oh!

Iaorana tout le monde,

Enfin, qui parle de mieux vivre, pourquoi, tu ne vis pas bien!, ce sénateur autonomiste il est toujours là, à chaque affaires de justice, toujours présent juste à présent toujours sur le Fenua pour remplir son devoir de citoyenté.
Eh au faite il est en justice mais pas encore de preuve pour l'emmener en prison. Je pense que tu attendra fort longtemps pour que tu pourras mieux vivre, je crois. A moins que tu peux avancer des preuves!

Eh! mon copain tu n'es pas celui qui peut juger, insulter, dire du mal... Regarde toi d'abord. Un jour viendra ton tour. Avant de dire, fait une analyse de ce que ce Sénateur autonomistes avait fait pour son Fenua (ce qui est positif et ce qui est négatif) et tu verras, toi aussi fait partir de ceux qui avait profité de ces avantages et de ces inconvénients.

C'est fini le temps ou tu peux dire tout ce que tu veux aujourd'hui c'est le temps d'action. Pas chalala seulement utilise ta tête et trouve des solutions pour que toi et moi pourrons sortir ce pays de sa crise. La crise d'aujourd'hui datait de 2004 un premier TAUI et vous connaissez la suite "querelle de pouvoir" moe roa aenei te parau o te Fenua
Vous connaissez cette ch...

46.Posté par hans le 19/09/2011 07:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lol

Un sénateur qui veut mettre fin à sa solde de Sénateur, c'est pas beau ça...?
Si seulement les sénateurs autonomistes pouvaient suivre son exemple : la joie de vivre ! Au lieu de ça, ils se retrouvent au tribunal !

^_^

45.Posté par pito le 19/09/2011 03:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tuheiava, tu encaisses ton gros salaire de sénateur sans te poser de question, toi aussi tu n'a pas été élu par nous peuple de Polynésie mais par toute une bande d'incapables, ceux là même qui mettent à bas notre fenua. Tu n'a pas à parler pour nous. De plus notre fenua n'est plus dirigé, nous avons un président qui dépense des millions dans des voyages pour faire passer son message que personne ne souhaite ici. Maintenant tu vas allé à New York avec lui et sa bande avec notre argent alors qu'une partie de notre peuple est dans le malheur. Honte à vous tous. Oubliez nous et quittez notre pays, nous n'avons pas besoin de vous.

44.Posté par amaru le 15/09/2011 14:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iaorana,

Eh les gars, cher public j'ai trouvé la solution. Il y a deux : soit une pétition au niveau national et une pétition au niveau international. Un courrier auprès de monsieur SARKOZI et un auprès de Bom ki moun. Allez populas réveillez-vous...
N'attend pas qu'un astéroïde nous tombe sur la tête. Boom la Polynésie sera railler de la carte surtout en ce moment on parle du rechauffement climatique.

Eh sérieusement je suis maohi, avec une intelligence moyenne, travailleuse, bonne comptable 1+1 number one, saint d'esprit, réaliste, honest, et bien d'autre qualités. Eh la population et si on postulera au poste qu'on veut puisque en politique on ne demande pas le diplôme, tout le monde peut être Sénateur, Président de maohi nui, Ministre...

Enfin réagisez, ne restez pas sans rien faire, exprimez-vous, n'attendez à demain.

Maururu

43.Posté par Titi le 15/09/2011 08:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Ozzy : t'as rien compris mon pauvre (ironie) : il "contrôle" que tout ses copains-coquins-profiteurs puissent tous piocher librement dans le pactole commun (enfin, commun à eux, pas commun à la PF, faut pas rêver!)

Comment donc allons nous être débarrassés de ces vautours qui dépouillent chaque jour un peu plus la charogne???

Vous faîtes honte à votre peuple Mr Temaru, Tuheiava et consorts... j'imagine que ça ne vous empêche pas de bien dormir.

42.Posté par IC le 15/09/2011 07:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Question à 10.000 balles pour les électeurs bleus ciels :
Comment se fait-il que le territoire qui est soi-disant en crise, qui doit emprunter des milliards à qui il peut (obligé ‘au nom de l’intérêt supérieur de notre pays’, dixit notre grenouille locale kermitou bleue ciel), qui doit mettre en place un plan de redressement avec réduction d’effectifs, arrive à payer une audi Q7 à 13 millions Fcfp pièce immatriculé D…, pilotée par un sénateur pas en crise car payé directement sur le budget de l’état ?

Soi t les responsables bleus ciels au pouvoir nous mentent : alors pourquoi emprunter 5 milliards dans nos retraites, ‘au nom de l’intérêt supérieur de notre pays’ ?
(ps., une explication possible : pour tenir confortablement quelques mois encore, se rajouter encore des primes supplémentaires sur leur paye à eux, au maximum jusqu’aux prochaines élections de 2013. Ce gouvernement bleu ciel ne sera alors peut-être plus au pouvoir, et on passe la patate chaude du remboursement de ces milliards aux suivants qui seront élus, qui pourront toujours dire, c’est pas de ma faute, c’est les autres, (LoL).)
Soit ils nous démontrent une fois de plus leur incompétence de gestion et leur sens incroya...

41.Posté par amaru le 15/09/2011 07:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iaorana tout le monde,

"Feuille de route économique et social" : j'ai déjà vue cela au tant de Flosse socialement pas de problème, économiquement tout le monde trouve son compte pas de société en faillite.Cher pubic pour vous rafraîchir la mémoire en 2004 le grand TAUI tout le monde ceux du parti bleu était content de leur exploit. Ensuite l'économie de fenua avait pris un noeud, on taxe par ci par là, parce qu'on ne sait pas quoi faire, on ne maîtrise pas son outil de travail. Aujourd'hui voilà le résultat pour s'ensortir on vas demander la réinscription à l'ONU : de l'aide. Ce qui sème la mauvaise graine restara une mauvaise graine pas de fruit donc pas à manger au HUIRAATIRA. Le Jour ou mon Fenua sera indépendant je vous tiens pour responsable qu'on il y aura invasion. Vous croyez que ces gens vont nous faire de cadeau non ils vont vouloir acheter un terrain, faire venir leur famille, faire leur propre bissness chez nous. Le petit tahitien sans travail avec des dettes a rembourser vendra son terrain, sa voiture et son slip... Vous voyez le topo
Sans sécurité social on demandera de l'aide Humanitaire comme en afrique parce que il n'y a plus à manger il n'y aura plus de médicamen...

40.Posté par Titi le 15/09/2011 06:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@IC : yep, on en est là... et l'indépendance de contrôle qu'ils souhaitent, c'est pour passer des Q7 à la gamme au dessus sans doute.

Ca fait rire 2s, mais ça fait surtout se sentir révolté...

39.Posté par ozzy le 14/09/2011 22:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr le sénateur déclare avoir pour mandat de "contrôler l'action du gouvernement central", le mot semble innaproprié...

En effet, en regardant le site du Sénat, il est dit qu'un sénateur "est avant tout un législateur chargé de voter les lois de la République. Il dispose de l'initiative législative , qui peut se traduire par le dépôt de propositions de loi (les textes déposés par le gouvernement sont appelés projets de loi)."

Que faisait donc notre sénateur en Nouvelle Zélande ? Etait il en congé ?

Avant de prétendre avoir pour rôle de controler le gouvernement, le sénateur devrait s'auto controler !!!

38.Posté par IC le 14/09/2011 19:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le marxiste bleu ciel en chef ‘t’a_pas_10.000_balles’ rencontre le bleu ciel ‘sans_ vous_ mais_ en_ Q7’, et se mettent tous 2 à rigoler.

T’a vu ? dit ‘t’a_pas_10.000_balles’, je me suis augmenté tout seul au boulot. Plus 10.000 balles tous les mois en plus : ça marche bien !
Y en a bien qui ont râlé, mais je leur ait fermé le clapet en leur racontant une blague, et c’est dans la poche.
J’peux faire le tour de l’île tous les jours, c’est gratis !

‘sans_ vous_ mais_ en_ Q7’ se met alors à rigoler encore plus fort les bras sur son ventre bien grassouillet.
Il n’arrivait plus à s’arrêter de se marrer, les larmes aux yeux.

Mais qu’est-ce que tu as donc ?, demanda ‘t’a_pas_10.000_balles’. Mais racontes-moi, voyons.

Je t’ai entendu, ‘t’a_pas_10.000_balles’, hoqueta alors ‘sans_ vous_ mais_ en_ Q7’.
T’a eu 10.000 balles, mais moi, on m’a offert une nouvelle audi Q7 toute neuve, et en plus on me fait le plein à chaque fois que je veux : et le plus beau, c’est que je paye rien !
J’ai trouvé le filon.
Le plus beau, personne n’a rien dit, le jackpot quoi !

Cocococomment t’a fait ? demanda alors ‘t’a_pas_10.000_balles’, la mine déconfite.

J’sais pas ? répondit ‘sans_ vous_ mais_ en_ Q7’ : un beau jour, ...

37.Posté par Crusader le 14/09/2011 17:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Simple question à nos politiques de tous bords sur la décolonisation / indépendance :
pourquoi ne pas organiser un pré-référendum, sans valeur politico onusienne, mais simplement pour SAVOIR vraiment !
Un sondage propre, bien représentatif de la population. OUi ou NON avec ou sans la France.
Vu que personne n'est foutu de proposer un vrai projet de société, que la misère qui se profile à nos portes arrive très vite, faisons parler une bonne fois pour toute ces clivages et SURTOUT que la population s'exprime !

36.Posté par Coco le 14/09/2011 16:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

connaissez-vs, Mr. R T ,la fable de La Fontaine : la grenouille et le boeuf?

35.Posté par Paraplonge le 14/09/2011 16:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@wakrap
Puisque tu n'est pas content de la présence française en Polynésie, tu peux toujours émigrer là il n'y a pas de français. Et puis j'aimerai connaitre ton salaire. Tes opinions politiques bleu délavé on les trouve dans ton discours inepte.

34.Posté par Ohana le 14/09/2011 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est dingue comme même !! Pour une fois qu'un de nos hommes politique a fait de grandes études il dit quand même un tas de conneries !!!! J'ai pitié de nous mia ma !!!!
Indépendance n'a rien de la misère? facile à dire quand on roule en Audi et qu'on a mis au chaud un bon paquet de fric (de son salaire monstrueux payé par qui?? L'Etat, non??) au cas ou....
Mr TUHEIAVA mord la main qui le nourri !!!! C'est pathétique !!!!!
Une chose dire descend de ton 4X4 va dans la rue voir les clochards parce que je peu te dire une chose le peu d'argent qu'il on ça vient pas du territoire et encore de toi!!!!!
Au lieu d'aller voir la richesse de la Nouvelle-Zélande (qui je rappelle n'est pas indépendante) ils devraient aller voir la misère des îles indépendantes comme Haiti avec plus de 80% de la population qui vit au-dessous du seuil de pauvreté!!


33.Posté par Otara le 14/09/2011 14:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il y a tout ce qu'il faut pour faire avancer le pays....manque seulement l'intelligence et l'intégrité du Politique

32.Posté par wateti le 14/09/2011 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Votre commentaire a été modéré, merci de votre compréhension. La rédaction

31.Posté par reira le 14/09/2011 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Compétitivité économique" !!! Ah ! Ah! Ah!
Il faudrait interroger les Samoans pour savoir pourquoi ils ne sont pas plus compétitifs ...
Il faut arrêter définitivement ces joueurs de violon indépendantistes. Il nous faut un référendum sur l'indépendance le plus vite possible.

30.Posté par wakrap le 14/09/2011 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Whaou! Paraplonge

Naboléon et une citation. Sans dec, ce petit dictateur et ses 2 500 000 morts dans des guerres inutiles.

Mendes France c'est un peu mieux, Georges, mais bon, c'est de la rhétorique sans grande valeur que tu nous donnes là. En pratique le pierrot c'était aussi ça: ."« L'Algérie, c'est la France, et non un pays étranger… On ne transige pas quand il s'agit de défendre la paix intérieure de la nation, l'unité et l'intégrité de la République. Primo il faut s'assurer que les mouvements de troupe ont été exécutés, secundo il faut au moins tripler les effectifs des troupes et des CRS envoyés en Algérie. Se souvenir que l'effort massif que nous avons fait pour la Tunisie et des réticences rencontrées auprès des militaires. Il faut agir sur eux de la manière la plus énergique pour qu'ils ne perdent pas un instant"


Changeons de registre et quittons le pays des grandes gueules.
Je vous en donne une simple de citation

La démocratie, ce sont deux loups et un agneau qui votent pour le repas du soir
La liberté c'est un agneau bien armé qui conteste le résultat du vote
Benjamin FRANKLIN

Cela a une autre classe que la politicaille franchouillarde meme du XIX. Et le jour où les indépenda...

29.Posté par Daredbean le 14/09/2011 11:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Tohivea

C'est marrant que tu dises ça, au moins on sait à quel parti ton cher président Temaru s'apparente réellement et surtout les bons idéaux qu'il véhicule.

T'as raison vive l'extrême droite, Tahiti aux Tahitiens...PTDR!!!

Temaru le socialiste d'extrême droite... PTDR!!!

28.Posté par Titi le 14/09/2011 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Vite! Décolonisons!

Gardons quand même l'argent, mais supprimons la Cour des Comptes, histoire qu'on puisse s'en mettre plein les poches sans aucun contrôle"

C'est bien ça le but non avoué hein?

27.Posté par ernest wolpinex le 14/09/2011 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur tuheiava
Audi Q7 immatriculé en D ........ sans commentaire

26.Posté par Paraplonge le 14/09/2011 09:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

‎"La raison et l'équité sont les deux bases premières de la haute politique". Napoléon

Vous n'avez, monsieur le sénateur ni vous ni votre gourou , ni l'une ni l'autre. Redescendez sur terre et restez à votre petit niveau tout le monde ne s'en portera que mieux et la Polynésie pourra enfin avancer.

25.Posté par Carbone le 14/09/2011 09:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ petites gens,

tu écris "Si vous pouviez convaincre l'Etat Ump d'arrêter de nous gaver avec 249 milliards pour nous repiquer dans la foulée 274 milliards au minimum, tu nous rendrais service. Ça empêche de développer le Fenua, de créer des emplois, être bien quoi. " .....Tu parles de quoi exactement ?

Les 60 milliards pour l'éducation par exemple ? Ben, ils paient les salaires des profs qui sont en majorité des Polynésiens, qui vivent et consomment ici !!! Fais nous des listes détaillées, stp au lieu de balancer des chiffres comme ça

24.Posté par Poroï Alfred le 14/09/2011 09:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faaitoito Monsieur le Sénateur.... Parce que à entendre les médias, ils ne sont vraiment pas tendre avec cette résolution voté à l'APF...

D'ailleurs l'article de Michel Lextreyt dans la Dépèche du 13/09/11 définis très bien la situation politique actuelle. Donc bientôt on verra dans les livres d'histoire, comme par le passé, que nous descendons tous des Gaulois...(Il n'y a plus de reconnaissance de l'identité polynésienne...On ne forme pas les citoyens d'un pays en leur enseignant une histoire qui n'est pas le leur...)
De plus la France a confié la gestion de l'aéroport international de Faaa à une société française...

Alors que l'on vienne surtout pas nous dire que ce n'est pas de la colonisation ce qui se passe aujourd'hui.

Richard TUHEIAVA, Faaitoito to taua tere, e ia manuia....

1 2
Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 29 Juillet 2013 - 19:00 L'OPT rêve de sa Banque Postale

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki